Mercredi, 21 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Alstom signe le rachat de Bombardier Transport

Alstom signe le rachat de Bombardier Transport

18 Septembre 2020

Avec Bombardier Transport, le français donnera naissance au numéro deux mondial du train avec 15,5 milliards d'euros de ventes, un carnet de commandes XXL de plus de 75 milliards et 76.000 salariés.

Une assemblée générale des actionnaires est prévue à la fin du mois d'octobre 2020. Ils débourseront en effet 900 millions d'euros de moins que prévu initialement dans le cadre de la fourchette haute du prix proposé par le management d'Alstom, en février dernier. Le prix final dépendra notamment de la situation de trésorerie de Bombardier Transport lors de la conclusion du rachat. Bombardier et son actionnaire la Caisse de dépôts du Québec (CDPQ) "vendront leur participation dans Bombardier Transport à Alstom sur la base d'une valeur d'entreprise de 8,4 milliards de dollars (7,15 milliards d'euros), reflétant une réduction de prix de 350 millions de dollars (300 millions d'euros) sur le prix annoncé antérieurement dans le protocole d'accord", a indiqué le groupe canadien dans un communiqué.

Convaincu du fort rationnel stratégique de l'acquisition et confiant dans sa capacité à rétablir le potentiel opérationnel, commercial et la rentabilité de Bombardier Transport, Alstom confirme son objectif de générer 400 M€ de synergies de coûts par an d'ici 4 à 5 ans.

L'administration Trump restreint l'accès à TikTok et WeChat aux Etats-Unis
Chacune collecte d'importantes quantités de données auprès des utilisateurs", estime encore le département du Commerce.

La transaction devrait être achevée au premier trimestre 2021, ont annoncé mercredi le groupe canadien et francais. Elle va permettre au groupe d'accélérer sur sa feuille de route stratégique et de renforcer son leadership dans un contexte de marché dynamique, à un moment où le transport durable est au cœur des préoccupations d'aujourd'hui. Un nouveau jalon devant conduire à la formation du deuxième constructeur ferroviaire au monde, avec un chiffre d'affaires de près de 13 milliards d'euros, soit la moitié de celui du Chinois CRRC. La structure de financement de l'acquisition reste la même, la CDPQ prendra bien 18% d'Alstom via une augmentation de capital réservée.

En cédant sa branche ferroviaire, Bombardier se recentre sur son autre grande activité: la construction aéronautique.

Alstom signe le rachat de Bombardier Transport