Vendredi, 18 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Octobre et novembre seront " plus durs ", prévient l'OMS — Coronavirus

Octobre et novembre seront " plus durs ", prévient l'OMS — Coronavirus

15 Septembre 2020

Probable, pour l'organisation mondiale de la santé (OMS), qui appelle à se préparer à des mois d'octobre et novembre " plus durs", avec une hausse du nombre de morts.

Le directeur Europe de l'OMS a affirmé à l'AFP, lundi, que la mortalité liée au Covid-19 serait plus forte sur le Vieux Continent en octobre et en novembre.

" Aucune pandémie n'a été gagnée uniquement à l'hôpital", a-t-il dit, soulignant la nécessité de soulager les médecins et les infirmières pour les protéger de l'usure hivernale dans l'hémisphère nord. "On est à un moment où les pays n'ont pas envie d'entendre ce genre de mauvaises nouvelles, et je comprends ", a affirmé M. Kluge, en adressant, toutefois, un " message positif " que la pandémie prendra une fin à un moment ou à un autre. "Certains signes que nous recevons est qu'il sera efficace pour certains mais pas pour d'autres", a-t-il annoncé. Alors que nombreux sont ceux qui attendent le vaccin pour mettre fin à cette pandémie, l'Oms, par la voix de son directeur en Europe, affiche ses doutes. L'OMS Europe a réuni ce lundi et demain mardi, l'ensemble de sa cinquantaine d'États membres afin d'échanger sur la réponse à la pandémie et s'accorder sur une stratégie quinquennale. Et ça, ça dépend de nous.

Tour de France : bataille verte à Lyon
Le forcing s'est poursuivi sur une soixantaine de kilomètres, avec l'aide ensuite de la CCC de l'Italien Matteo Trentin . Face au tour de force de ses anciens équipiers, Bennett et son équipe ont déposé les armes à 79 kilomètres de l'arrivée.

"J'entends tout le temps: 'le vaccin va être la fin de l'épidémie'. Bien sûr que non!", s'est exclamé Hans Kluge. Et d'avertir: "Et si du coup nous devons commander des vaccins différents, quel cauchemar logistique".

Le nombre de cas en Europe a fortement augmenté ces dernières semaines, notamment en Espagne et en France.

Pendant ce temps, le nombre de décès quotidiens est resté à peu près au même niveau depuis début juin, avec environ 400 à 500 décès par jour liés au Covid-19, selon les données de l'OMS.

Octobre et novembre seront