Vendredi, 18 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La légende du reggae Toots Hibbert n'est plus — Jamaïque

La légende du reggae Toots Hibbert n'est plus — Jamaïque

14 Septembre 2020

Toots Hibbert de son vrai nom Frederick Nathaniel, le pionnier jamaïcain de la musique reggae est décédé à l'âge de 77 ans.

Le genre musical indissociable du rastafarisme, mouvement spirituel qui sacralise l'empereur éthiopien Haïlé Sélassié et promeut l'usage de la ganja, ou marijuana, a connu un grand succès mondial grâce à des classiques de Bob Marley (1945-1981) et son groupe the Wailers.

L'artiste serait mort " paisiblement " en présence de sa famille dans un hôpital de la capitale jamaïcaine de Kingston.

Ziggy, le fils de Bob Marley, a rendu hommage à Toots Hibbert, qu'il considère comme un deuxième père.

"Je lui ai parlé il y a quelques semaines et je lui ai dit à quel point je l'aimais", a-t-il tweeté.

4 résidents décédés dans un EHPAD — Aveyron/Covid
Les personnels de l'établissement font évidemment tout ce qu'ils peuvent pour gérer cette situation pour le moins complexe. Dès le début du week-end, l'Ehpad a reçu le renfort de personnels de la Protection civile et d'une infirmière.

Mick Jagger a lui aussi rendu hommage au chanteur jamaïcain. "Il avait une voix tellement puissante, et sur scène il donnait toujours toute son énergie". Véritable homme-orchestre, il pouvait jouer de tous les instruments utilisés dans son groupe.

Né en 1942 à May Pen en Jamaïque, Toots Hibbert a grandi dans une famille liée à l'église adventiste du 7e jour.

Ce musicien légendaire était à la tête du groupe de reggae et de ska Toots & the Maytals dès le début des années 1960.

"Quand une fille n'était pas très jolie ou qu'elle n'était pas très bien habillée, on avait l'habitude de dire qu'elle était 'streggay'". C'est d'ailleurs à lui que l'on attribue l'origine du mot reggae pour sa chanson "Do the reggay". La musique de Toots & The Maytals séduira jusqu'en Angleterre: c'est ainsi que les morceaux comme "Pressure Drop" et "Monkey Man" furent repris respectivement par les groupes britanniques The Clash et The Specials.

La légende du reggae Toots Hibbert n'est plus — Jamaïque