Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Présidentielle américaine : Microsoft dit avoir repéré des cyberattaques russes et chinoises

Présidentielle américaine : Microsoft dit avoir repéré des cyberattaques russes et chinoises

12 Septembre 2020

" Microsoft a détecté des cyberattaques ciblant des personnes et des organisations impliquées dans la prochaine élection présidentielle, y compris des attaques infructueuses contre des personnes associées à la fois aux campagnes Trump et Biden", a déclaré Tom Burt vice-président du géant américain de l'informatique, en charge de la sécurité, dans un post de blog.

Accompagné du gouverneur démocrate de New York Andrew Cuomo et d'autres élus démocrates new-yorkais, l'ex-vice-président de Barack Obama a brièvement salué, du coude, le vice-président républicain Mike Pence.

Joe Biden avait prévenu, " c'est une journée solennelle, et on va faire en sorte qu'elle le reste ". Elles visaient notamment des consultants, travaillant pour les démocrates comme pour les républicains, mais aussi les organisations nationales des deux partis ainsi que certains partis politiques au Royaume-Uni.

Concurrence attendue également sur un autre site des attentats, à Shanksville, en Pennsylvanie, à 500 km à l'ouest de New York, où s'écrasa un des quatre vols détournés par les militants d'Al-Qaïda, tuant les 44 personnes à bord.

La gauche indignée par les propos de Nicolas Sarkozy dans l'émission Quotidien
L'ancien président de la République était, jeudi, l'invité de l'émission " Quotidien ", sur TMC. Mais " il n'y a rien qui se démode plus que le nouveau monde ".

"C'est le symbole de ce que nous sommes en tant qu'Américains, car ce jour-là nous nous sommes rassemblés, formant une seule nation", a ajouté le président, accompagné de sa femme Melania. Joe Biden devait lui succéder dans l'après-midi, même si les deux adversaires ne devaient pas se croiser.

Mais elles n'en sont pas moins des événements très médiatisés, où "le seul fait d'être présent, de montrer leadership et empathie, permet de marquer des points", dit cet expert. Ces commémorations ne devraient pas donner lieu à des coups d'éclat, souligne Robert Shapiro, professeur de sciences politiques à l'université Columbia: les cérémonies du 11 septembre sont traditionnellement "dépourvues de rhétorique politicienne, dédiées à hommage aux victimes" des attentats. "Donc (les candidats) saisissent l'occasion, tout en mettant temporairement une sourdine aux attaques au vitriol habituelles".

Les équipes de campagnes de Joe Biden et Donald Trump ont dit être conscientes des risques de cyberattaque et que ces informations n'avaient rien de surprenant.

Le choix par les deux candidats de la Pennsylvanie, où les derniers sondages les donnent au coude-à-coude, illustre d'ailleurs "les calculs évidents" derrière ces événements, selon lui. Son médecin avait révélé qu'elle avait été diagnostiquée deux jours plus tôt avec une pneumonie, ce que l'ex-secrétaire d'Etat avait passé sous silence.

Présidentielle américaine : Microsoft dit avoir repéré des cyberattaques russes et chinoises