Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les "gilets jaunes" de retour dans les rues

Les "gilets jaunes" de retour dans les rues

12 Septembre 2020

La préfecture de police a pris plusieurs arrêtés en vue d'interdire certains secteurs de Paris aux Gilets jaunes, qui doivent se mobiliser le 12 septembre.

Les Gilets jaunes visent la plus grande avenue de Paris et n'en démordent pas.

Jérôme Rodrigues, une des figures du mouvement, a appelé sur les réseaux sociaux "à une désobéissance civile complète". Les Gilets jaunes appellent à nouveau à défiler dans les rues de Paris, samedi 12 septembre 2020. Aux mots d'ordre traditionnels de "justice sociale" et de refus d'une "répression", devraient ainsi s'en ajouter d'autres, liés à l'épidémie de Covid-19. Les organisateurs d'un événement très relayé sur Facebook dénoncent par exemple déjà "la gestion calamiteuse de la crise du coronavirus, avec ses mensonges permanents". Il a fait savoir sur Twitter qu'il se rendrait samedi sur un rond-point près de Brest "pour boire un canon avec (ses) amis".

No More Heroes 3 reporté à 2021
Nous ne savons pas encore quand sortira No More Heroes 3 , si ce n'est qu'il est désormais prévu pour l'année prochaine. Le titre est toujours une exclusivité Nintendo Switch (jusqu'à preuve du contraire).

Après une trêve estivale précédée d'un éprouvant confinement, et entre tensions et inquiétudes, notre pays, où plus de 110 actions sont prévues, se teintera-t-il suffisamment de jaune pour donner un nouvel élan au mouvement à l'occasion de son acte 96? Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a sorti une note interdisant "tout rassemblement de personnes se revendiquant du mouvement des gilets jaunes " à compter de vendredi 18H00 (heure locale) et samedi.

De source policière, contactée par l'AFP, 4 000 à 5 000 manifestants sont attendus à Paris, dont 1 000 personnes potentiellement violentes.

Alors que des manifestants ont été blessés à plusieurs reprises par des tirs de lanceurs de balle de défense (LBD), chaque tir devra désormais être validé par un " superviseur", a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, proposant par contre l'utilisation d'une nouvelle grenade de désencerclement (GMD), jugée moins dangereuse.

Les