Vendredi, 25 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Trois questions sur la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle

Trois questions sur la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle

11 Septembre 2020

Jeudi 10 septembre, dans la soirée, le ministère de la Santé a annoncé que le décret visant à reconnaître le Covid-19 comme maladie professionnelle, sera publié "dans les prochaines heures, les prochains jours".

C'est une promesse faite dès mars puis réitérée en avril par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Le statut de maladie professionnelle donnera droit à une prise en charge à 100 % des soins sur la base du tarif de la Sécurité sociale. Pour les arrêts de travail, l'indemnisation est plus avantageuse que le système classique. En cas d'incapacité, le patient peut également toucher une rente viagère, et en cas de décès, la famille peut percevoir une rente.

[Offre limitée] Spécial rentrée.

Le Lightning domine les Islanders
Pour les Islanders, il faudra énormément de ressources morales pour se remettre de ce revers et tenter de revenir à 2-1 lors du match 3, vendredi.

"Les professionnels exerçant dans le secteur de la santé peuvent bénéficier d'une reconnaissance selon deux conditions: leur contamination au Covid-19 a eu lieu dans le cadre de leur travail; leur contamination au coronavirus a entraîné une affection respiratoire grave avec recours à l'oxygénothérapie ou toute autre forme d'assistance respiratoire", précise sur son site l'Assurance maladie.

Un autre régime va être mis en place pour tous les autres salariés, comme ceux de la grande distribution et du transport routier, qui ont continué à travailler pendant le confinement et qui ont contracté la maladie à cette occasion. Là aussi, il faudra que la maladie ait pris une forme sévère.

Les non-soignants n'ayant pas eu un apport d'oxygène devront passer par un médecin conseil de la caisse d'assurance maladie pour définir si leurs séquelles présentent bien une certaine forme de gravité, avant de pouvoir présenter leur cas devant le comité.

La mesure n'est pas encore entrée en vigueur mais la Sécurité sociale a déjà reçu plusieurs milliers de demandes.

Trois questions sur la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle