Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La côte ouest américaine ravagée par des incendies "sans précédent"

La côte ouest américaine ravagée par des incendies "sans précédent"

11 Septembre 2020

Les feux pourraient provoquer "le plus grand nombre de morts et de destructions dans l'histoire de notre Etat", a affirmé mercredi la gouverneure de l'Etat américain.

Jason Valean, 29 ans, a quitté sa maison avec ses deux gros chiens et attend de retrouver sa mère, repartie chez elle pour ouvrir l'enclos de ses cochons, qui auront ainsi une chance d'échapper aux flammes.

Portées par le vent, les fumées se sont propagées vers la côte et ont recouvert des régions entières.

Plus de 930 000 hectares ont brûlé cette année, qui est déjà la pire depuis que des statistiques sur les incendies ont commencé à être compilées en Californie en 1932.

Les incendies qui font rage en Californie ont paré le ciel d'une teinte orange apocalyptique, nous informait ABC News le 9 septembre.

Le mélange de brouillard et de fumée ont donné à la ville une atmosphère surréaliste, comme si le soleil ne s'était pas levé de la journée. Six personnes sont décédées et près de 1 000 pompiers luttent actuellement pour éteindre les feux. Mais "le feu est juste là", face aux pompiers de la localité.

Son ex-avocat Michael Cohen l’humilie dans un livre — Donald Trump
Le nouveau livre de Cohen, Disloyal , fait ressortir des aspects de la personnalité de l'homme qui font froid dans le dos. Les propos attribués au président américain Donald Trump sur Nelson Mandela ne passent pas en Afrique du sud.

Et en période de pandémie - les États-Unis sont le pays le plus touché au monde, tant en nombre de cas que de décès -, c'est "dix fois plus éprouvant", confie-t-elle. De la forêt nationale de Sierra s'élevaient d'épaisses colonnes de fumée, alors que des hélicoptères sillonnaient la zone, a constaté un journaliste de l'AFP présent sur place, près de Shaver Lake.

De nombreuses routes étaient barrées par la police, et les pompiers montraient des visages fatigués. Un autre feu de forêt, le Bobcat Fire, a dévasté plus de 4.000 hectares et était toujours hors de contrôle malgré 400 soldats du feu déployés, ont indiqué sur Twitter les pompiers du comté de Los Angeles.

Du nord au sud, les flambées s'étendent de la frontière avec le Canada, dans l'État de Washington, à la frontière mexicaine, près de San Diego (Californie), où près de 7000 hectares sont partis en fumée dans le Valley Fire, selon les autorités locales. "Je penserai à ces incendies et leurs impacts sur nos populations quand nous prendrons nos prochaines décisions pour battre le changement climatique", a-t-il ajouté.

Les habitants d'Estacada, une petite ville rurale de l'Oregon à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Portland, ont reçu l'ordre d'évacuer mercredi à midi. "Il n'y a pas de mots pour décrire l'étendue des dégâts", a ajouté Myers.

Le vent d'est a poussé les fumées vers la région de Seattle, la plus grande ville de l'État, où une alerte à la pollution de l'air a été lancée par le département local de l'écologie. Le gouverneur démocrate de Californie, Gavin Newsom, a aussi dénoncé les conséquences catastrophiques du changement climatique.

La côte ouest américaine ravagée par des incendies