Vendredi, 25 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les principales réactions au choix de Kamala Harris

Les principales réactions au choix de Kamala Harris

12 Août 2020

Le candidat démocrate présumé à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice de Californie Kamala Harris comme colistière pour l'élection présidentielle de novembre prochain. "J'ai observé comment ils ont défié les grandes banques, aidé les travailleurs, et protégé les femmes et enfants face aux mauvais traitements", a déroulé Biden.

Lors de cette campagne des primaires démocrates, Kamala Harris aimait répéter que sa mère lui disait souvent: "Kamala, tu seras peut-être la première à accomplir de nombreuses choses".

Dans une décision historique, Joe Biden, 77 ans, a choisi la sénatrice Kamala Harris pour défier avec lui Donald Trump le 3 novembre, première femme noire colistière aux Etats-Unis qui pourrait aussi devenir la première vice-présidente.

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine a fait part, sur Twitter, mardi 11 août, de son choix pour l'ancienne procureure et sénatrice de Californie, indique 20 Minutes. Depuis plusieurs mois, en effet, de plus en plus de voix se sont élevés au sein du parti démocrate pour réclamer la sélection d'une femme de couleur comme colistière de Biden.

Élue pour la première fois au Sénat en 2016, Kamala Harris est la fille de parents nés en Jamaïque et en Inde. Après deux mandats de procureure à San Francisco, elle avait été élue deux fois procureure générale de Californie, devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire à diriger les services judiciaires de l'Etat le plus peuplé du pays.

Benzia assiste au match amical face à Metz
Il devra patienter jusqu'au mois de janvier, du moins c'est ce qu'il espère, avant de pouvoir reprendre la compétition . L'ancien Lyonnais et Lillois, a pris place en tribunes durant la rencontre qui a duré trois fois quarante-cinq minutes.

Le président américain Donald Trump a réagi dans la foulée de l'annonce se disant surpris de cette annonce avant d'ajouter: "Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires". Outre donner des gages à l'électorat le plus loyal au Parti démocrate - les femmes noires -, le choix de Kamala Harris, de plus de vingt ans sa cadette, permet également de rajeunir sa candidature. "Et quand il sera président, il construira une Amérique à la hauteur de nos idéaux", a-t-elle tweeté.

Après ses nombreuses gaffes envers la communauté afro-américaine des USA, Joe BIden veut-il les séduire? La sénatrice n'avait pas épargné son adversaire lors du premier débat entre démocrates l'an dernier et aurait depuis assuré ne rien regretter. Il a laissé entendre qu'il ne ferait qu'un mandat et sa vice-présidente devrait donc apparaître en dauphine désignée pour l'élection de 2024, voire être appelée à le remplacer en cas de grave souci de santé, ou de décès. Certains électeurs progressistes lui reprochent son passé de procureure à la réputation dure envers les minorités.

Au Sénat, Kamala Harris s'est fait connaître pour ses interrogatoires serrés, au ton parfois glaçant, lors d'auditions sous haute tension. Candidate à la primaire, elle avait d'ailleurs promis de "mener le réquisitoire" contre Donald Trump.

Le passé de procureure générale de Kamala Harris est à double tranchant. En cause, notamment, ses initiatives passées de procureure pour punir durement de petits délits qui ont, selon ses critiques, affecté surtout les minorités.

Les principales réactions au choix de Kamala Harris