Dimanche, 20 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vaccin anti-Covid-19 : les accords entre États et laboratoires se multiplient

Vaccin anti-Covid-19 : les accords entre États et laboratoires se multiplient

03 Août 2020

La Commission européenne, le bras exécutif du bloc qui a négocié l'accord, a déclaré qu'elle autoriserait les 27 pays membres à acheter le vaccin une fois qu'il se sera avéré sûr et efficace.

Le candidat-vaccin développé conjointement par le français Sanofi et le britannique GSK a été sélectionné pour le programme américain " Opération Warp Speed " visant à assurer aux Américains l'accès à un vaccin anti-Covid le plus rapidement possible. "Avec GSK, nous travaillons sans relâche pour développer et produire un vaccin permettant de remédier à cette crise sanitaire mondiale". GSK et Sanofi disposent d'une capacité de recherche et de développement et de fabrication significative en Europe et nous travaillons déjà d'arrache-pied pour augmenter la production dans l'ensemble de nos réseaux.

Signe de la compétition intense entre les Etats, les contrats se multiplient pour tenter de s'assurer un accès à un éventuel vaccin anti Covid-19.

Sanofi dirige le développement clinique et les procédures d'enregistrement du vaccin et prévoit de débuter une étude de phase I/II en septembre, suivie d'une étude de phase III d'ici à la fin de 2020. Ce qui permettrait d'obtenir une autorisation de mise sur le marché au "premier semestre 2021", espère Sanofi. "En parallèle, Sanofi et GSK intensifient la fabrication de l'antigène et de l'adjuvant pour produire jusqu'à un milliard de doses par an dans le monde", ont-ils déclaré.

" Le portefeuille de vaccins constitué dans le cadre du programme +Operation Warp Speed+ augmente les chances de disposer d'au moins un vaccin sûr et efficace d'ici à la fin de l'année", a affirmé Alex Azar, le secrétaire américain à la Santé, cité dans le communiqué de Sanofi.

La Belgique interdit les "voyages non essentiels" vers plusieurs régions européennes — Coronavirus
Toute personne rentrant en Belgique après y avoir séjourné devra passer par un dépistage et une quarantaine obligatoire. De nombreuses zones européennes sur liste rougeMais le pays ne s'arrête pas à ces mesures.

Le gouvernement américain avait auparavant commandé 1,95 milliard de dollars de vaccin corona à Biontech et Pfizer, a annoncé mercredi la société allemande. Après Biontech et Pfizer, Sanofi va désormais fournir des centaines de millions de doses de vaccin.

"L'annonce d'aujourd'hui permet de garantir que des millions d'Européens auront accès à un vaccin potentiel pour les protéger contre la COVID-19, dès lors que sa sécurité et son efficacité auront été démontrées".

Sous la pression, il a par la suite indiqué qu'il serait accessible à tous en même temps.

Cette solution de financement en échange de futures doses du vaccin a été adoptée par plusieurs pays.

Les laboratoires ont besoin d'argent pour accélérer les premiers stades de développement des vaccins et préparer les unités de production sans craindre qu'ils ne soient laissés pour compte si les médicaments candidats échouent. "Actuellement, 165 laboratoires cherchent un vaccin".

Vaccin anti-Covid-19 : les accords entre États et laboratoires se multiplient