Samedi, 8 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » "Racines", l'ultime tableau de Van Gogh, livre son secret

"Racines", l'ultime tableau de Van Gogh, livre son secret

31 Juillet 2020

La souche et ses racines en bord de route existent toujours, elles seront protégées et intégrées au circuit Van Gogh d'Auvers-sur-Oise. Une image rappelant un tableau intitulé Racines, que Van Gogh a peint juste avant de rendre son dernier souffle. Avant de préciser que "la configuration des racines et des troncs sur la carte postale correspondait à celle sur le tableau ".

" En y regardant de plus près, la prolifération de la carte postale montre des similitudes très nettes avec la forme des racines du tableau de Van Gogh".

Atteint de crises de folie, Vincent van Gogh résidait à l'auberge Ravoux, à Auvers-sur-Oise, depuis 70 jours.

Emilie Gordenker, la directrice générale du musée Van Gogh, et Willem van Gogh, l'arrière-petit-fils du frère de Vincent Theo, étaient présents pour dévoiler une plaque commémorative sur le site.

Avant cette découverte, "Racines " avait donné lieu à de nombreuses théories comme l'explique Wouter van der Veen: "Cette toile avait donné cours à toutes sortes de théories, sur le fait par exemple qu'il aurait signé un tableau marquant le début de l'art abstrait, de l'art nouveau (...) Ce tableau, peint peu avant qu'il se tire une balle dans le ventre, le 27 juillet 1890, était indéchiffrable, car le lieu de la réalisation était resté impossible à situer ".

Échanger ses 4 LDC contre une Coupe du monde ? Karim Benzema répond
Il faut rappeler que Karim Benzema a une histoire particulière avec la France car depuis 2015, il n'a plus été sélectionné. Le plus dur, c'est d'être bon toute une saison et de faire gagner des titres à ton équipe.

Les visiteurs d'Auvers-sur-Oise qui viennent chaque année sur les traces de Vincent van Gogh pourront ainsi ajouter une expérience émouvante à leur parcours; ils pourront se tenir à l'endroit précis où les pinceaux de Van Gogh ont touché la toile pour la dernière fois.

Cette lettre a été utilisée pour soutenir l'affirmation selon laquelle Tree Roots était la dernière œuvre d'art de Van Gogh.

"Certains avaient envie que Van Gogh soit victime de la société plutôt que l'auteur de sa vie et de sa mort", pense le scientifique pour qui, à l'inverse, ce tableau est tel " un testament, une lettre d'adieu. Le taillis symbolise pour lui la lutte de la vie. "Cela élimine toutes ces théories foireuses, qui n'ont pas fait de bien à sa mémoire, comme celle affirmant qu'il aurait été tué par accident par des gamins maniant un pistolet", affirme Wouter van der Veen, stupéfait que 130 ans après, la souche principale qu'on retrouve sur le tableau soit encore visible aujourd'hui. Cette nouvelle tentative de suicide sera fatale.

Pour Teio Meedendorp, chercheur au Musée Van Gogh, cette dernière œuvre a été "réalisée dans un environnement qu'il avait déjà documenté auparavant avec d'autres tableaux".