Jeudi, 6 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Perseverance, l'explorateur de la Nasa rencontre des problèmes techniques

Perseverance, l'explorateur de la Nasa rencontre des problèmes techniques

30 Juillet 2020

Le vaisseau transportant le rover Perseverance, vers Mars, connaît des difficultés techniques et opère en n'utilisant que ses fonctions essentielles. Seuls des robots américains ont réussi cet exploit jusqu'ici, mais la Chine vient également d'en envoyer un. Une deuxième poussée, depuis l'orbite terrestre, a propulsé Perseverance sur sa trajectoire en direction de Mars.

Les traces d'un delta ont été repérées dans le cratère Jezero [NASA/JPL/JHU-APL/MSSS/Brown University - Domaine public] Le rover lancé par la Nasa emporte aussi un mini-hélicoptère, Ingenuity, qui tentera le premier vol d'un appareil sur une autre planète.

"Je vais apporter le soutien à ce lancement comme je l'ai fait pour les autres rover vers Mars ", a déclaré mercredi à la MAP le scientifique qui supervise, avec les autres équipes de la NASA, les dernières phases avant le compte à rebours pour le décollage de la sonde qui emmènera le grand véhicule à six roues depuis le complexe de lancement spatial de la base aérienne de Cape Canaveral en Floride à 7:50 (GMT-5).

Après Sojourner en 1997, Spirit et Opportunity en 2004 et Curiosity en 2012, un cinquième "rover" - véhicule conçu pour l'exploration du sol d'une autre planète - s'apprête à fouler le sol martien. Il serait donc possible pour les scientifiques de les analyser avec toute la panoplie d'instruments à leur disposition.

Olivier Pickeu finalement vers Caen
Olivier Pickeu connaît bien Caen pour y avoir évolué en tant que joueur. Une éviction qu'il a décidé de contester devant les prud'hommes.

La Nasa est très intéressée par l'exploration planétaire par les airs, car les rovers ne peuvent parcourir que quelques dizaines de kilomètres dans leur vie, et sont vulnérables aux dunes de sables et autres reliefs, même si Perseverance pourra monter des obstacles hauts de 40 cm. L'instrument baptisé MOXIE utilisera pour cela un procédé appelé électrolyse.

La mission principale de Perseverance sera de chercher des traces de vie passée sur Mars, car les scientifiques pensent avoir de bonnes preuves qu'il y a plus de trois milliards d'années, la planète était plus chaude et couverte de rivières et de lacs, des ingrédients qui, sur Terre, ont fait naître des microbes. Perseverance prélèvera ainsi une trentaine d'échantillons de roches dans des tubes, qu'une future mission américano-européenne récupérera pour qu'ils soient rapportés sur Terre, au plus tôt en 2031.

La preuve indiscutable de vie passée sur Mars ne sera très probablement pas confirmée, si elle existe, avant l'analyse de ces échantillons la décennie prochaine, a dit mardi Thomas Zurbuchen, chef scientifique de la Nasa. Les deltas se forment quand des rivières déposent des sédiments dans un plan d'eau.

Perseverance, l'explorateur de la Nasa rencontre des problèmes techniques