Dimanche, 9 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Jacqueline Sauvage est décédée dans le Loiret — Violence conjugales

Jacqueline Sauvage est décédée dans le Loiret — Violence conjugales

29 Juillet 2020

Jacqueline Sauvage est décédée le 23 juillet dernier à son domicile de La Selle-sur-le-Bied, dans le Loiret. Son histoire avait été adaptée en téléfilm par TF1, avec Muriel Robin en rôle principal. Agée de 72 ans, Jacqueline Sauvage est morte le 23 juillet selon l'information de la République du Centre, confirmée par l'AFP. Les obsèques se sont déroulées mardi 28 juillet, dans la plus stricte intimité. Pour l'instant, la famille ne souhaite pas révéler les circonstances de ce décès. Jacqueline Sauvage, qui était devenu le symbole de la lutte contre les violences conjugales, est morte.

Elle avait ensuite été mise en examen pour meurtre avec préméditation puis incarcérée.

Sa condamnation avait alors suscité la polémique, entraînant de nombreuses manifestations et des débats jusqu'aux hautes sphères politiques.

Le GP du Qatar annulé en raison du COVID-19 — MotoGP
La saison 2020 du Championnat du Monde MotoGP risque fort de voir son calendrier amputé d'une partie de ses épreuves à cause du coronavirus .

Elle a cristallisé les espoirs des victimes de violences conjugales.

En décembre 2016, après quatre ans derrière les barreaux, elle est sortie de prison à l'âge de 69 ans, graciée par François Hollande après une vaste mobilisation en sa faveur. Jacqueline Sauvage avait finalement été graciée par François Hollande, alors président de la République, le 28 septembre 2016. "C'est le parcours d'une femme qui a souffert le martyre dans le huis clos familial, mais aussi après, compte tenu de l'incompréhension des magistrats ", a-t-elle ajouté. A sa libération, elle était retournée vivre à La Selle-sur-le-Bied.

Jacqueline Sauvage est décédée dans le Loiret — Violence conjugales