Mardi, 4 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Entre l’Ukraine et la Russie, la relance du processus de paix

Entre l’Ukraine et la Russie, la relance du processus de paix

28 Juillet 2020

Moscou et Kiev avaient accepté il y a quelques jours de mettre en oeuvre un cessez-le-feu dans la région du Donbass, une condition prévue dans l'accord de paix signé à Minsk en 2015.

MOSCOU/KIEV, 26 juillet (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky se sont entretenus par téléphone au sujet du conflit dans lest de lUkraine, ont indiqué dimanche les services des deux présidences.

Selon Cécile Vaissié, professeure des universités en études russes et soviétiques à l'Université de Rennes 2, l'influence du Kremlin dans la région est claire: "Vladimir Poutine a une vision impériale de son pays, il veut contrôler les territoires qui l'entourent afin d'éviter qu'ils ne se rapprochent de l'Occident". Son entrée en vigueur survient après une douzaine de tentatives infructueuses au cours des six années passées depuis que le conflit a éclaté entre les séparatistes pro-russes et l'armée ukrainienne.

"Vladimir Poutine a caractérisé la résolution adoptée le 15 juillet par la Verkhovna Rada [parliament] sur la tenue d'élections locales en 2020 comme contraires aux accords de Minsk et menaçant les perspectives d'un règlement", a indiqué le communiqué du Kremlin.

Laon : Quatre enfants meurent dans un accident de la circulation
Pensées de profonde sympathie pour les 4 jeunes victimes. " Toutes mes pensées vont aux proches des victimes ", a-t-il déclaré. Je me rends dans l'Aisne aux côtés des équipes de secours et des agents du ministère mobilisés sur ce terrible accident.

Les rebelles de la république autoproclamée de Donetsk, l'un des deux territoires séparatistes du Donbass ukrainien avec Lougansk, ont rejeté ces accusations, les qualifiant "de nouvelle provocation de la partie ukrainienne pour déstabiliser la situation". Les chefs d'Etat ont exprimé leur soutien au cessez-le-feu dans la région à compter de lundi.

Plus tôt, le ministère ukrainien de la Défense, cité par l'agence TASS, a affirmé que le cessez-le-feu ne prive pas Kiev de la possibilité d'une réponse armée si la trêve est violée par l'ennemi.

L'instauration d'une cessation des hostilités durable est la précondition en vue d'une solution négociée du conflit, selon les accords de paix de Minsk de 2015. A la mi-juillet, les heurts armés s'étaient multipliés après plusieurs mois de relative accalmie.

Lors de la manifestation, qui a duré plus d'une heure, le président ukrainien et son entourage ont été accusés de haute trahison suite à la mise en place de mesures supplémentaires permettant de renforcer le cessez-le-feu dans le Donbass.

Entre l’Ukraine et la Russie, la relance du processus de paix