Vendredi, 14 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Automobile : la prime à la conversion revue à la baisse

Automobile : la prime à la conversion revue à la baisse

27 Juillet 2020

La prime à la conversion automobile lancée en pleine crise du coronavirus va être transformée.

La prime exceptionnelle à la conversion pour l'achat d'un véhicule neuf, mise en place en juin pour aider les constructeurs automobiles à écouler leurs stocks invendus durant le confinement, a eu un tel succès le quota des 200.000 unités aura été accordé d'ici fin juillet. Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique annonce la mise en place, à compter du 3 août, d'un nouveau système permettant aux Français les plus modestes à se doter d'un véhicule moins polluant. Le barème de prime sera cependant revu à la baisse, correspondant à celui qui prévalait avant le plan de soutien.

Incendie dans la cathédrale de Nantes: le suspect "soulagé", "apeuré" et "dépassé"
Il encourt pour cette infraction " une peine de 10 ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende ", a ajouté le procureur. L'édification de cette cathédrale , de style gothique flamboyant, a duré plusieurs siècles (de 1434 à 1891).

Le prime exceptionnelle prévoyait 3.000 euros pour une voiture essence ou diesel et 5.000 euros pour une électrique. Les véhicules commandés jusqu'au 3 août resteront éligibles. Pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable, ce montant sera quant à lui de 2.500 à 5.000 euros (toujours selon leurs revenus). Le gouvernement maintient également la surprime de l'Etat (d'au maximum 1 000 euros) lorsque le bénéficiaire habite ou travaille dans une "zone à faible émission" et quand une aide similaire a été accordée par la collectivité territoriale concernée.

Automobile : la prime à la conversion revue à la baisse