Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Castex annonce 10.000 postes créés "au service d'une police plus visible" — Insécurité

Castex annonce 10.000 postes créés "au service d'une police plus visible" — Insécurité

26 Juillet 2020

" La seule loi qui vaille, c'est celle de la loi républicaine et de l'État de droit ": en visite à Nice, Jean Castex a affiché samedi sa détermination à lutter contre l'insécurité et annoncé des mesures de " proximité ", dont l'expérimentation de l'extension des compétences de la police municipale.

Puis la forfaitisation des délits de stupéfiants "sera généralisée dès la rentrée".

Le Premier ministre français a annoncé renforts et mesures pour contrer l'insécurité, ce 25 juillet 2020 à Nice, à l'issue d'une visite dans cette ville touchée par plusieurs incidents au cours des dernières semaines. "Le dernier mot, c'est la République qui doit l'avoir et personne d'autre", a-t-il ajouté, avant d'entrer dans le commissariat de Saint-Augustin, où devait lui être présenté le Groupement local de traitement de la délinquance.

Parmi les autres mesures, Jean Castex veut notamment engager "une expérimentation sur l'extension des compétences de la police municipale dans un cadre qui sera fixé par les ministres" Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, car "la sécurité c'est aussi et d'abord la proximité", a-t-insisté. Au-delà de 45 jours, le contrevenant devra s'acquitter d'une majoration fixée à 450 euros. "Nous assistons à une crise de l'autorité, estime ainsi le ministre de l'intérieur dans cet entretien, qui n'hésite pas à parler d'un "ensauvagement d'une certaine partie de la société ".

Paulo Sousa resterait aux Girondins de Bordeaux
Trois semaines après avoir voulu claquer la porte des Girondins, Paulo Sousa ne souhaiterait finalement plus quitter Bordeaux .

Il a également apporté son soutien au maire de la ville, Christian Estrosi, qui à l'intention de recruter 80 nouveaux policiers municipaux. "Il nous appartient de prouver que cette confiance est bien placée" a commenté Christian Estrosi. Prenant l'exemple de Nice, il a expliqué que la ville avait besoin de 60 agents supplémentaires. ", lui a lancé Véronique, 40 ans".

Les trois membres du gouvernement avaient justement déambulé auparavant dans un de ces quartiers gangrénés par le trafic de drogue: celui des Moulins, où des coups de feu avaient notamment éclaté en plein jour lundi devant un supermarché.

Dans la cité azuréenne, un jeune homme a d'ailleurs été retrouvé mort ce samedi, dans un quartier sensible de la ville.

Castex annonce 10.000 postes créés