Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump testé "plusieurs fois par jour" — Coronavirus

Donald Trump testé "plusieurs fois par jour" — Coronavirus

22 Juillet 2020

Donald Trump présente maintenant le port du masque comme un geste " patriotique ". "Cela va sûrement, malheureusement, empirer avant de s'améliorer", a-t-il dit depuis la Maison Blanche, selon les propos rapportés par les médias. Et personne n'est aussi patriote que moi, votre président favori, a écrit le président américain en accompagnant son message d'une photo de lui, masque sur le visage.

Après une brève période d'accalmie, la pandémie de coronavirus a repris aux Etats-Unis, pays le plus endeuillé au monde avec 141 800 morts.

La situation est particulièrement inquiétante dans des États du Sud comme la Californie, la Floride ou le Texas.

Lire aussi: Kanye West candidat à la Maison Blanche: coup de folie, promo ou poil à gratter?

En difficulté dans les sondages et très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, Donald Trump a diamétralement changé de ton pour une de ses première conférences de presse sur le Covid-19 depuis la fin avril.

Mais après un meeting raté à Tulsa, dans l'Oklahoma, en juin, devant un auditoire clairsemé, la progression de l'épidémie ne lui a pas permis de continuer avec les grandes réunions publiques qu'il affectionne. Son adversaire démocrate, Joe Biden, est pendant ce temps considéré comme plus compétent pour faire face aux crises que le pays traverse.

Un retour au huis clos envisagé — Coronavirus
En plein cœur du match , on ne peut pas sortir les supporters qui enlèvent leur masque. Bien entendu, tout sera fonction également de l'évolution de la situation sanitaire .

Il creuse l'écart dans les sondages. Mais s'il se pose désormais en défenseur du port du masque, il refuse toutefois de l'imposer à l'échelle nationale, une manière de composer entre ses soutiens qui prônent les libertés individuelles et avec la situation actuelle aux Etats-Unis.

"Beaucoup de gens disent qu'il est patriotique de porter un masque quand il est impossible d'exercer la distanciation sociale".

Donald Trump brandit son masque, le 21 juillet 2020 à Washington.

Autre changement majeur pour le milliardaire, il a maîtrisé la durée de sa conférence de presse, qui a duré moins d'une demi-heure, contrairement à ses conférences de presse interminables du printemps.

Surtout, il ne l'a pas transformée en meeting de campagne ou en diatribe anti-Biden, comme il l'avait fait mi-juillet lors d'une intervention officiellement consacrée à la Chine.

Donald Trump testé