Jeudi, 6 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus : pas de masques gratuits pour tout le monde prévient Emmanuel Macron

Coronavirus : pas de masques gratuits pour tout le monde prévient Emmanuel Macron

22 Juillet 2020

Mardi 21 juillet 2020, lors de son entretien sur TF1 en duplex depuis l'Elysée, le président de la République Emmanuel Macron s'est livré à un exercice de pédagogie, expliquant la démarche de l'Etat sur de nombreux sujets.

"Le plan de relance fondé sur cette solidarité européenne, c'est un changement historique de notre Europe et de notre zone euro".

Le plan de relance français sera détaillé le 24 août. "Et surtout, le bon accord pour l'Europe dès maintenant", s'est-il réjoui.

Le plan de relance, initié par le couple franco-allemand, n'est pas sans conséquences pour le budget 2021-2027 de l'Union. "Les réunions amicales, familiales, les déplacements dans les parcs ne seront plus autorisés", avait-il indiqué, répétant que le pays était entré "en guerre" contre le coronavirus. "Toute personne qui porte justement l'autorité républicaine, toute personne qui appartient à nos forces de sécurité intérieure ou qui agit pour servir, pompiers, aussi soignants (...) mérite le respect et nous ne tolérerons aucun écart", a ajouté le chef de l'Etat. Il se compose notamment de 390 milliards de subventions, allouées aux Etats les plus frappés par la pandémie, et formant une dette commune à rembourser par les Vingt-Sept. Les quatre Etats, dits " frugaux", à savoir l'Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède, rejoints par la Finlande, ont échoué à torpiller le projet des dirigeants des deux premières puissances de l'UE. Et en particulier la France, qui paie une partie de ces rabais. Cet accord peut renforcer le socle de confiance d'Emmanuel Macron, celui de l'électorat central pro-européen qui commençait à douter à la fois de l'influence européenne d'Emmanuel Macron et de la capacité de l'Europe à être à la hauteur de la crise.

Cristiano Ronaldo raconte sa folle soirée record — Juventus
Sauf cataclysme, la Juve remportera un neuvième titre de champion d'Italie d'affilée. L'attaquant de la Juventus a en effet planté un doublé en début de deuxième période.

Maintenant l'accord doit être approuvé dans chaque pays membres et ensuite ratifié par le parlement européen.

Les subventions de l'UE aux États, d'un montant d'environ 70 milliards d'euros pour l'Italie, de 40 milliards pour la France (soit 40 % de son plan de relance), d'un peu moins pour l'Espagne apporteront un bol d'air pour faire face à une récession qui sera de plus de 8 % du PIB cette année au niveau de l'UE, mais de plus de 10 % dans certains États.

Les pays vont déposer à la Commission leurs plans de relance pour 2021-2023 et les fonds seront débloqués après une décision du Conseil, à la majorité qualifiée sur proposition de la Commission. " " Aujourd'hui, avec le plan de relance, le budget européen est quasi doublé et désormais proche de 2 % du revenu national brut", a insisté le chef d'Etat français, pointant que " la Politique agricole commune est stabilisée, la politique de cohésion est maintenue et toutes les politiques d'avenir voient leur budget augmenter. Il est donc question, de mener à bien la transition écologique, mais aussi digitale, sanitaire, automobile, aéronautique etc.

Coronavirus : pas de masques gratuits pour tout le monde prévient Emmanuel Macron