Mercredi, 12 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le COVID-19 fait "annuler" le Ballon d' Or 2020 — Football

Le COVID-19 fait "annuler" le Ballon d' Or 2020 — Football

21 Juillet 2020

Il s'agit tout simplement d'une première dans l'histoire depuis la création de ce trophée en 1956.

Le Ballon d'Or n'aura aucun vainqueur en 2020.

Sucker Punch avait d'autres idées en tête — Ghost of Tsushima
Disponible depuis moins de 24 heures, Ghost of Tsushima n'est autre que la dernière grande exclusivité de l'ère PS4. L'aventure consiste à recruter et regrouper les quelques samouraïs ayant survécu à l'invasion.

" Ce n'est pas une décision que nous avons prise à la légère, mais nous avons dû accepter que ce ne pouvait pas être un gagnant normal ou typique du Ballon d'Or, et ce qui nous inquiétait vraiment, c'est qu'il ne serait pas attribué de manière équitable.Parce que les règles du jeu ont été modifiées pendant la pandémie, la récompense elle-même a été affectée", a-t-il ajouté. Le Ballon d'Or 2020 ne sera pas décerné cette année, a annoncé France Football, suite à la propagation du coronavirus qui a secoué le monde du football. Cette décision promet de faire quelques déçus. "Nous pensons qu'une année aussi singulière ne peut -ni ne doit- être traitée comme une année ordinaire ", affirme le rédacteur en chef de la revue, Pascal Ferré, dans un communiqué. Sur le plan sportif, seulement deux mois (janvier et février), sur les onze généralement requis pour se faire une opinion et départager les meilleur (e) s, c'est beaucoup trop peu pour jauger et juger, étant donné que les autres matches se sont déroulés - ou se dérouleront _ ensuite dans d'autres conditions (huis clos, cinq remplacements, Final 8 européen sur un seul match) qui sont trop éloignées du panorama habituel. Les différents joueurs ne se trouvent pas tous sur un même pied d'égalité. Par exemple, les stars du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé et Neymar n'ont pas eu l'occasion de briller avec l'arrêt définitif de la Ligue 1 en mars. La parenthèse ne nous enchante pas mais nous semble la plus responsable et logique. "Protéger la crédibilité et la légitimité d'une telle récompense, c'est aussi veiller à son irréprochabilité dans le temps", peut-on également lire.

Décerné depuis 1953 au meilleur footballeur qui se distingue au courant de chaque année civile, le prestigieux Ballon d'Or, aura lui aussi subi les effets néfastes de cette pandémie. Il y a donc de grands perdants dans ce choix de France Football. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire" ...

Le COVID-19 fait