Samedi, 8 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Deux projets de vaccins contre le Covid-19 déclenchent une réponse immunitaire

Deux projets de vaccins contre le Covid-19 déclenchent une réponse immunitaire

21 Juillet 2020

L'AFP rapporte que le premier vaccin est développé par l'université d'Oxford en partenariat avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca, et a généré " une forte réponse immunitaire " dans un essai sur plus de 1 000 patients.

Des résultats prometteurs ont été publiés dans la revue médicale britannique The Lancet sur les essais cliniques de deux projets de vaccins anti-Covid-19. Deux projets de vaccins contre le Covid-19, un britannique et un chinois, ont produit une réponse immunitaire importante. Les premiers tests cliniques menés par les Britanniques et les Chinois s'avèrent concluants. Alors que la deuxième branche du système immunitaire se défend par les lymphocytes T, qui sont des globules blancs qui détruisent directement les cellules infectées et en finissent définitivement avec la carte génétique du coronavirus. Quelques réactions jugées bénignes ont toutefois été notées: fatigue, fièvre, maux de tête, douleur au point d'injection, douleurs musculaires et frissons. Il s'agit d'une molécule administrée par inhalateur, qui aide la réaction immunitaire.

Ce candidat-vaccin utilise un virus appelé adénovirus pour transporter le matériel génétique de la nouvelle protéine du coronavirus dans le corps humain, une méthode également utilisée par AstraZeneca pour son vaccin.

Le site iPolitics a lié ces problèmes d'exportation aux tensions entre la Chine et le Canada, qui bloquent le transit d'autres marchandises. "Nous devons en savoir plus sur le virus; par exemple, nous ne savons toujours pas à quel point nous devons provoquer une réponse immunitaire pour nous protéger efficacement contre l'infection ", précise Sarah Gilbert, professeure de vaccinologie à l'Université d'Oxford et co-auteure de l'étude.

Record de nouvelles contaminations au coronavirus en une journée avec 259.848 cas
Les mesures pour endiguer la propagation du virus, y compris le port de masques, sont devenues très politisées aux États-Unis. Copyright de l'image Reuters Image caption Des cas se multiplient dans la région nord-est de la Catalogne, en Espagne.

Selon Bruno Hoen, les essais vont commencer de manière immédiate, "dans des zones où le virus circule".

Le développement des vaccins pourrait ensuite se faire via un financement par un fonds européen, explique Bruno Hoen.

"Il faudra choisir parmi les vaccins efficaces, ceux qui seront les plus faciles à produire en grande quantité et à faible coût", a indiqué le docteur Bruno Hoen, selon qui "ce ne sera pas en 2020 et si c'est en 2021, ce sera juste un exploit". L'un porte sur le vaccin développé par une équipe du Royaume-Uni et l'autre sur le projet d'une équipe chinoise.

L'heure est à l'optimisme prudent à Bruxelles où les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne tentaient dans la nuit de lundi à mardi de trouver un accord sur la réponse économique à apporter à la pandémie de Covid-19, qui a tué 80.000 personnes au Brésil et contaminé plus de 60.000 personnes aux Etats-Unis pour le 7e jour consécutif.

.

Deux projets de vaccins contre le Covid-19 déclenchent une réponse immunitaire