Mercredi, 12 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Eric Dupont-Moretti répond aux critiques — "Je suis féministe"

Eric Dupont-Moretti répond aux critiques — "Je suis féministe"

20 Juillet 2020

"J'ai récemment attrapé notre ami garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti, pour lui dire: "'Je vais être un gros caillou dans ta chaussure'", assure-t-elle, et de poursuivre, "'pas une victime ne doit s'interdire ces démarches et il va falloir suivre'".

"On est allé sortir deux ou trois phrases de leur contexte". Voilà ce que j'ai dit: "Je suis pour une égalité absolue entre les hommes et les femmes, notamment sur le plan salarial". "J'ai dit que #MeToo avait libéré la parole de la femme et que c'était un bien, j'ai dit aussi qu'il fallait absolument, et je l'ai écrit, permettre aux femmes les plus timorées de dire les choses", a-t-il réitéré.

Sur le plateau de France 2, le journaliste Laurent Delahousse, alors qu'il recevait Eric Dupond-Moretti, a diffusé un extrait d'une interview réalisée il y a deux ans, où l'avocat disait ne pas vouloir entrer au gouvernement, allant même jusqu'à dire que ce serait le "bordel".

J'ai dit aussi qu'il pouvait arriver que des hommes puissent être accusés à tort.

Elle ne défendra finalement pas Johnny Depp — Vanessa Paradis
Vanessa Paradis , pour sa part, a qualifié son ancien compagnon de " gentil, attentionné, généreux et non violent ". Selon Kate James , l'histoire raconté par Heard ressemblerait à s'y méprendre à sa propre histoire.

Au micro de France 2, le garde des sceaux a estimé que la guerre des sexes est inutile.

Le ministre de la Justice a aussi affirmé que "le féminisme est une grande cause", tout en nuançant ses propos. "Je ne veux pas vivre la moralisation comme on la connait aux Etats-Unis (.)".

Interrogé sur l'accusation de viol visant le ministre de l'Intérieur, Eric Dupond-Moretti a répliqué qu'il ne connaît pas le dossier de Gérald Darmanin. "J'ai dit qu'il fallait condamner les salauds qui se tenaient mal avec les femmes", a-t-il martelé. Avant d'ajouter: " Ça concerne tout le monde, la présomption d'innocence, et les Français ont beaucoup de mal avec ça.

Eric Dupont-Moretti répond aux critiques —