Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le confinement a dopé l'arrivée de nouveaux abonnés — Netflix

Le confinement a dopé l'arrivée de nouveaux abonnés — Netflix

19 Juillet 2020

Son bénéfice net a plus que doublé au deuxième trimestre, à 720 millions de dollars.

Depuis le début de l'année, la plateforme a attiré 26 millions de nouveaux abonnés, la pandémie de Covid-19 y fut sans conteste pour quelque chose: presque autant qu'en 2019 (28 nouveaux millions d'abonnés enregistrés). "Mais ajusté par action, la référence pour les investisseurs américains, il ressort à 1,59 dollar là où les analystes anticipaient 1,81 dollar", relève John Plassard, directeur adjoint des investissements chez Mirabaud Securities. A Wall Street, le titre perdait environ 10% dans les échanges électroniques après la séance officielle. Le groupe explique notamment avoir dû faire face à des effets de change négatifs (-289 millions de dollars).

À noter que les revenus trimestriels du groupe franchissent pour la première fois le seuil des 6 milliards de dollars, à 6,15 milliards (+25% sur un an), un chiffre légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par Factset (6,08 milliards).

En matière de contenus et avec l'impact de la pandémie de coronavirus, le groupe de Los Gatos indique reprendre lentement les productions dans de nombreuses régions du monde. Une partie de la production a repris en Californie et en Oregon, mais les tendances actuelles de l'infection aux États-Unis créent plus d'incertitude.

" Pensez à la promotion bien méritée de Ted officialisant la façon dont nous gérons déjà l'entreprise aujourd'hui", a déclaré Hastings.

Project Power : le film de super-héros de Netflix se dévoile
Joseph Gordon-Levitt semble en plein milieu de son enquête et Machine Gun Kelly est englouti par d'immenses flammes. La plateforme tente elle aussi de capitaliser sur ce genre extrêmement en vogue depuis quelques années.

Dans la mesure où les temps de production sont assez longs, les lancements de séries et de films originaux prévus pour 2020 sont dans l'ensemble restés intacts, affirme Netflix. Les retards de tournage signifient que les grands spectacles et les films prévus pour l'année prochaine sortiront davantage au deuxième semestre 2021.

La concurrence est pourtant devenue féroce entre Amazon Prime Video, Disney+, Apple TV+, HBO Max ou encore le récent Peacock de NBCUniversal. "Même si le confinement est assoupli et que de nouveaux concurrents commencent à étendre leurs services, Netflix conservera son avance en tant que premier fournisseur de divertissement", prédit-il.

Le groupe ne dépend pas du sport, d'évènements en direct ou de la publicité et contrairement à d'autres nouveaux venus sur le marché, n'a pas " à gérer le délicat équilibre entre la vente de contenus à des partenaires historiques ou la mise en ligne de contenus sur un nouveau service de streaming", remarque le spécialiste.

Netflix continue de croître.

Netflix a aussi annoncé jeudi que Ted Sarandos, actuellement responsable des contenus, était nommé co-directeur général aux côtés du co-fondateur Reed Hastings.

Le confinement a dopé l'arrivée de nouveaux abonnés — Netflix