Dimanche, 9 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le secteur aérien supplie les passagers d'accepter les avoirs — Voyages annulés

Le secteur aérien supplie les passagers d'accepter les avoirs — Voyages annulés

17 Juillet 2020

La reprise est encore timide. " Nous demandons l'aide des passagers, et nous la demandons à genoux". C'est pourquoi "nous demandons l'aide des passagers ", implore Alexandre de Juniac, "nous la demandons à genoux ", a affirmé à BFM Business le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Suite aux nombreux vols annulés durant les mois de confinement, les voyageurs demandent le remboursement de leurs billets non utilisés, mais certaines compagnies préfèrent proposer un avoir pour un voyage ultérieur.

En vertu de la législation européenne, les compagnies aériennes assurant des vols à destination et en provenance de l'Europe sont censées rembourser les passagers en cas d'annulation d'un vol dans un délai de deux semaines, mais avec le soutien de la France et de plusieurs autres pays, les compagnies aériennes offrent des bons d'échange ou font parfois attendre les clients beaucoup plus longtemps pour récupérer leur argent. Les compagnies aériennes, gravement touchées par la crise sanitaire, crient leur détresse.

Mercato : le PSG intéressé par Marcus Rashford
Ce qui plaît à Tuchel , c'est que Rashford peut jouer dans un grand nombre de positions sans que son niveau ne baisse. Même sur ce marché dégonflé par le Covid-19, United voudrait plus de 110 millions d'euros.

Cette position des entreprises du secteur a été attaquée par des associations de défense des consommateurs.

"Nous essayons d'obtenir encore de la Commission européenne le pouvoir de présenter des avoirs pour (.) différer le remboursement", a indiqué mercredi M.de Juniac, reconnaissant que c'était une position "difficile" et "pas appréciée par tout le monde".

"La trésorerie des compagnies est dans un état absolument apocalyptique", selon Alexandre de Juniac, directeur général de l'Association internationale du transport aérien. Notre activité c'est plutôt de chouchouter les passagers et pas de leur poser des difficultés et problèmes, notamment des problèmes financiers. Delta Airlines enregistre par exemple une perte de 5,7 milliards de dollars entre avril et juin, l'une des plus importantes de son histoire.

Le secteur aérien supplie les passagers d'accepter les avoirs — Voyages annulés