Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus : "Évolution inquiétante" en Nouvelle-Aquitaine, "la vigilance de rigueur"

Coronavirus : "Évolution inquiétante" en Nouvelle-Aquitaine, "la vigilance de rigueur"

16 Juillet 2020

"Les François doivent rester prudents et responsables", répond le ministre de la Santé, interrogé le 16 juillet sur France Inter.

"Une vigilance accrue s'impose en Mayenne pour réduire la circulation virale et éviter une nouvelle vague épidémique", explique M. Treffel, qui précise que "le périmètre de l'arrêté, la durée de son application dépendront de l'évolution de la situation sanitaire ainsi que des conditions d'entrée en vigueur de dispositions similaires envisagées au niveau national".

Quatre régions recueillent au 15 juillet, 71% des patients hospitalisés en réanimation: l'Île-de-France, le Grand Est, les Hauts-de-France et la Guyane.

Le temps presse. Le président du conseil départemental de la Mayenne Olivier Richefou (UDI) a réclamé mercredi un arrêté préfectoral rendant le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos au plus tôt tandis que plusieurs maires du département ont pris un arrêté en ce sens.

Progrès vers un vaccin aux Etats-Unis, reconfinement massif en Inde — Coronavirus
L'étude devrait durer jusqu'au 27 octobre 2022, mais des résultats préliminaires devraient être communiqués bien avant cette date. La recherche d'un vaccin contre la Covid-19 avance et l'espoir d'en avoir développé un s'est renforcé mardi aux Etats-Unis .

Le même jour, le gouvernement s'est engagé à le rendre obligatoire dans tous les lieux publics fermés notamment dans les commerces sur tout le territoire "dès la semaine prochaine". "Oui entre les ordonnances envoyées à domicile et la volonté de se faire tester avant le départ en vacances, il y a un afflux massif", concède Olivier Véran, qui a autorisé les techniciens de laboratoires à effectuer des tests, car "on a besoin de ressources humaines", insiste-t-il.

D'autres régions restent en alerte face à des signes de reprise de l'épidémie. Marseille et sa région s'inquiètent face à "un petit frémissement de l'augmentation des cas sur l'ensemble du territoire" a révélé sur BFMTV Annie Levy-Mozziconacci, médecin marseillais.

Cette annonce intervient après l'intervention d'Olivier Veran, ministre de la Santé au sujet du département de la Mayenne où la situation devient préoccupante. Ces indicateurs ne sont "pas inquiétants mais d'attention particulière". Pour maintenir cette progression de l'épidémie, le ministre a demandé aux Français de rester responsables et vigilants.

Coronavirus :