Dimanche, 9 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'Express: Le ministre de la Santé resserre les règles pour les bars

L'Express: Le ministre de la Santé resserre les règles pour les bars

12 Juillet 2020

À compter de demain, les bars devront arrêter de vendre de l'alcool à partir de minuit; les clients auront ensuite une heure pour quitter l'établissement.

En conférence de presse, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a confirmé ces informations. "Nous aurons une annonce à faire dans les prochains jours, mais il faut s'assurer que nos mesures soient applicables", s'est contenté de répondre le ministre Dubé en conférence de presse.

Ces mesures additionnelles ont été déterminées à la suite d'échanges menés dans les derniers jours avec le ministère de la Sécurité publique, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et la RACJ. En se laissant aller (...), on met la vie du monde en danger.

Cela est une grave erreur de penser ainsi a déclaré Christian Dubé. On avance à grands pas dans notre décision. "Il est vraiment avec nous et si on ne fait pas attention, ça va reprendre". "La vitesse est la clé pour freiner les éclosions", indique le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, qui demande aux gens d'éviter les rassemblements, pas seulement dans les bars. C'est une question de vie ou de mort. Ça pourrait aller jusqu'à la suppression du permis d'opération. "À un moment donné, on ne peut pas mettre à risque toute la population et tous les Québécois pour quelques personnes".

Le ministre l'a répété: le virus circule toujours.

Les indices sur l'équipe alignée — Le Havre-PSG
Thomas Tuchel devrait aligner une équipe très compétitive face au Havre , dimanche soir, pour le premier match amical de reprise du PSG .

De nouvelles règles et une hausse de la présence policière dans ses milieux de proximité. "Si ça ne fait pas la job, on fermera", a précisé le ministre. De plus, la Régie des alcools, des courses et des jeux est déjà impliquée dans le dossier et des suspensions de permis sont prévues pour les contrevenants. L'autre alternative aurait été de fermer tous les bars.

Bien que cette mesure ne fasse pas partie du décret imposé par le gouvernement Legault, la création d'un registre dans les bars est fortement recommandée.

De son côté, la Nouvelle Association des Bars du Québec n'est pas totalement en désaccord avec la volonté de la Santé publique.

"C'est un compromis fondé sur la prudence, a mentionné le ministre". Questionné à savoir si une aide financière sera accordée aux propriétaires de bars, M. Dubé répond que non: " Je pense que la meilleure aide financière, c'est de permettre d'ouvrir.

L'Express: Le ministre de la Santé resserre les règles pour les bars