Vendredi, 7 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

07 Juillet 2020

Le ministère de la Santé a rapporté 25.000 nouveaux cas et 613 morts en 24 heures.

Lundi soir, celui qui n'a cessé de minimiser la gravité de la pandémie qui a pourtant déjà fait quelque 65.000 morts dans son pays, avait annoncé avoir passé une radiographie des poumons à l'hôpital des forces armées.

"Si le nombre de décès semble s'être stabilisé au niveau mondial, en réalité, certains pays ont fait des progrès significatifs dans la réduction du nombre de décès, alors que dans d'autres pays, les décès sont toujours en augmentation", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

Plus de 230 scientifiques internationaux ont par ailleurs alerté sur "la transmission aérienne du Covid-19", soit la suspension des particules virales dans l'air, et non seulement par la projection de gouttelettes (par la toux, l'éternuement et la parole) sur le visage d'autrui ou des surfaces.

Le musée le plus grand et le plus visité au monde, qui renferme des trésors comme la Joconde ou la Vénus de Milo, est accessible sur réservation pour éviter les foules d'avant la pandémie, avec des créneaux de visites de 500 personnes toutes les demi-heures. Selon lui, sans cette mesure, il y aurait "potentiellement (.) des milliers et des milliers de cas" supplémentaires.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83.545 cas (3 nouveaux entre vendredi et samedi), dont 4.634 décès (0 nouveau), et 78.509 guérisons.

En outre, tout l'Etat de Victoria est isolé du reste du pays: policiers et militaires surveillent ses frontières avec drones et avions.

Pays le plus touché - en valeur absolue - tant en nombre de cas diagnostiqués que de morts, les Etats-Unis connaissent depuis le mois de juin un grave pic de contaminations qui a poussé plusieurs Etats à suspendre leur processus de déconfinement, voire même à revenir en arrière en fermant les bars.

Le gouvernement de Donald Trump a annoncé mardi avoir accordé 1,6 milliard de dollars à la biotech américaine Novavax pour son projet de vaccin, garantissant le cas échéant aux Etats-Unis la priorité des 100 millions de premières doses.

Coronavirus : Carlos Vela (Los Angeles FC) ne reprendra pas la MLS
Touché par une série de cas positifs au coronavirus, le club ne reprendra pas la saison de MLS qui doit redémarrer mercredi. Il doit jouer mercredi contre le Chicago Fire.

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès lundi sont le Brésil avec 602 nouveaux morts, l'Inde avec 425 morts et les États-Unis 362 personnes décédées.

L'épidémie est particulièrement virulente dans les grandes villes indiennes de Bombay, Delhi et Chennai.

Tragique au Brésil, la tendance demeure également inquiétante dans plusieurs autres pays d'Amérique latine.

L'Argentine a enregistré lundi 75 décès dus au nouveau coronavirus, un record journalier depuis le début de la pandémie.

Sur le continent africain, les autorités algériennes ont ordonné mardi le reconfinement pour 15 jours de 18 communes de la wilaya de Sétif, la deuxième préfecture la plus peuplée du pays.

Au milieu de ce sombre tableau, une nouvelle positive est arrivée de Chine: l'annonce mardi qu'auncun nouveau malade n'avait été enregistré dans les 24 dernières heures à Pékin, une première depuis un rebond épidémique le mois dernier.

L'Europe s'inquiète toujours d'une résurgence des cas, conduisant à la mise en place de nouvelles restrictions locales.

Après une région de 200.000 habitants samedi en Catalogne, 70.000 personnes ont été soumises dimanche à des mesures d'isolement en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, deux semaines après la levée du sévère confinement imposé à ce pays. Le Royaume-Uni (44 236) et l'Italie (34 869) sont les pays européens les plus meurtris, suivis de la France (29 920) et de l'Espagne (28 388).

Dans la zone euro, l'impact économique sera plus important que prévu, avec une chute du PIB de 8,7% en 2020, prévoit la Commission européenne.

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde