Samedi, 4 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Une nouvelle sorte de grippe porcine, "possible virus pandémique", apparaît en Chine

Une nouvelle sorte de grippe porcine, "possible virus pandémique", apparaît en Chine

30 Juin 2020

L'étude souligne les risques d'une transmission de la grippe porcine à l'homme, principalement dans les régions de Chine densément peuplées où des millions de personnes vivent à proximité de fermes et d'abattoirs.

Il descend génétiquement de la souche H1N1, qui avait provoqué une pandémie en 2009.

Lundi 29 juin 2020 ((rezonodwes.com))- Une souche de virus de grippe porcine, baptisée G4, vient d'etre découverte par des scientifiques chinois et présente toutes les caractéristiques pour provoquer une nouvelle pandémie, a rapporté une revue scientifique américaine PNAS.

Les chercheurs s'inquiètent de la propagation d'une grippe porcine à travers le pays. La majorité était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016.

L'escalade s'intensifie entre Washington et Pékin — Hong Kong
Un "organe de sécurité nationale", relevant du gouvernement central, devrait par ailleurs être institué à Hong Kong - une première.

À partir de ces virus, les chercheurs ont ensuite réalisé des expériences en laboratoires sur des furets, dont les symptômes grippaux sont très semblables à ceux des humains.

Des expérimentations qui ont permis aux scientifiques d'observer que ces virus G4 étaient plus infectieux que les autres, qu'ils se répliquaient dans les cellules humaines et qu'ils provoquaient, chez les furets, des symptômes plus graves que le souches connues jusqu'alors. A la suite de tests in vitro, les chercheurs ont réalisé que l'immunité obtenue après contact avec les virus de la grippe saisonnière ne protègerait pas contre ce nouveau virus. 4,4% de la population générale apparaissait également contaminée.

Il faut urgemment, disent-ils, mettre en place une surveillance des populations travaillant au contact des porcs. "Les travaux sont un rappel salutaire que nous courons constamment le risque de l'émergence de pathogènes zoonotiques, et que des animaux d'élevage, avec qui les humains sont plus en contact qu'avec des animaux sauvages, soient la source de virus pandémiques importants", a commenté James Wood, chef du département de médecine vétérinaire à l'université de Cambridge.

Une nouvelle sorte de grippe porcine,