Samedi, 4 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les Rolling Stones menacent Trump s'il continue d'utiliser l'une de leurs chansons

Les Rolling Stones menacent Trump s'il continue d'utiliser l'une de leurs chansons

30 Juin 2020

Les Rolling Stones menacent d'intenter une action en justice contre Donald Trump si le président américain continue à utiliser leur musique pendant sa campagne électorale, rapporte le magazine Rolling Stone.

Dans une déclaration publiée dimanche, les rockeurs ont indiqué être en lien avec l'organisme américain de protection des droits musicaux, BMI (Broadcast Music Incorporated), qui a prévenu que tout futur usage d'une œuvre des Rolling Stones lors de la campagne de Donald Trump violerait son accord de licence avec l'organisation. C'est l'emploi, jugé abusif et inapproprié, par Les Rolling Stones, de leur tube interplanétaire, You Can't Always Get What You Want, qui a suscité une levée colérique de boucliers de leur part.

Si Trump ne tient pas compte de l'exclusion et persiste, il sera poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et joué de la musique non autorisée. Le lendemain du rassemblement de Tulsa, la famille de Tom Petty a envoyé un avis de cessation et d'abstention à la campagne concernant l'utilisation par le président de I Won't Back Down lors de l'événement.

Pologne: Le président sortant en tête au 1er tour de la présidentielle
Les résultats définitifs du premier tour seront connus plus tard dans la semaine. Onze hommes sont engagés dans la course à la présidence.

Le groupe de rock Queen s'est plaint après Trump soit monté sur scène sur fond de We Are The Champions lors de la Convention nationale républicaine dans l'Ohio alors qu'il faisait campagne pour les élections de 2016.

Chanson iconique de la discographie de Bruce Sptingsteen, "Born In The USA" est utilisée par l'équipe de Ronald Reagan lors de la campagne pour sa réélection en 1984. Adele, R.E.M, Neil Young.de nombreux artistes ou leurs héritiers ont eux aussi dénoncé l'usage de leurs oeuvres pendant les rassemblements républicains.

Les Rolling Stones menacent Trump s'il continue d'utiliser l'une de leurs chansons