Samedi, 4 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Macron prêt à recourir au référendum en 2021 — Convention climat

Macron prêt à recourir au référendum en 2021 — Convention climat

29 Juin 2020

Il compte également transmettre au gouvernement ou au Parlement "la totalité des propositions" de la Convention citoyenne pour le climat "à l'exception de trois d'entre elles", a-t-il annoncé. Abonnez-vous pour 1€. "Croyez-moi, je formule cette proposition en spécialiste", a-t-il lancé en souriant, en allusion à sa décision de limiter la vitesse sur certaines routes à 80 km/h, portée par son Premier ministre Edouard Philippe et très contestée.

Le chef de l'Etat n'a pas repris non plus la proposition de la Convention de réécrire le préambule de la Constitution en plaçant l'environnement au-dessus de des autres valeurs fondamentales de la République. Certaines seront décidées dès la fin juillet, d'autres intégrées au plan de relance mais la plupart feront l'objet d'un "projet de loi spécifique" multi-mesures en septembre, a-t-il précisé. " Je ne dis pas qu'il ne faut pas réorienter une partie des investissements vers des investissements plus verts, mais mettre sur tous les investissements une taxe, c'est réduire notre chance d'attirer l'investissement supplémentaire ", a-t-il justifié.

Des référendums seront aussi possibles en 2021, d'une part pour modifier la Constitution, d'autre part pour des mesures spécifiques.

"Arrêter la bétonisation, c'est un projet pour rendre notre pays plus humain, au fond plus beau" et pour retrouver des commerces de centre-ville et mettre fin à un étalement des logements, a-t-il insisté, "c'est un modèle dont nos concitoyens veulent sortir".
Le président de la République a ainsi décidé de "reporter le débat" sur la limitation à 110 km/h sur autoroutes pour éviter qu'elle ne "s'abîme dans une polémique" et connaisse le "même sort" que lui avec la mesure des 80 km/h.

"Je veux ainsi que nous puissions engager, d'abord à l'Assemblée nationale et au Sénat, sur la base de vos propositions, un texte en vue d'une réforme constitutionnelle".

Google effacera ce qu’il sait de vous après 18 mois — Vie privée
Ces suppressions des données historiques ne seront pas réalisées dans le dos des utilisateurs. Désormais, le "check-up sécurité" intégrera également une partie liée aux mots de passe.

Autre résolution importante, celle d'allouer 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans, injectés pour la conversion écologique.

"L'Etat prendra toute sa part: 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans seront injectés pour la conversion écologique de notre économie", a déclaré le chef de l'Etat, promettant la mise en place d'un "fond de transformation écologique de notre économie dans le plan de relance" pour notamment "investir dans les transports propres, rénover nos bâtiments" et " inventer les industries de demain".

Concernant un moratoire sur l'accord commercial UE-Canada (Ceta), Emmanuel Macron a déclaré: " Je vous réponds, continuons à évaluer ".

Il est en revanche prêt à recourir au référendum en 2021.

Le Président français s'est dit favorable à la modification de l'article 1 de la Constitution proposée par la Convention citoyenne. Création de nouvelles conventions citoyennesLe Président de la Répubique a aussi souhaité la création de nouvelles conventions citoyennes, "sur d'autres sujets" que le climat, et annoncé la prochaine transformation du Conseil économique social et environnemental (Cese) en "chambre des conventions citoyennes". Emmanuel Macron doit s'exprimer devant les 150 membres de la CCC qui seront accueillis à partir de 11 heures à l'Elysée pour présenter leurs 149 propositions destinées à répondre à l'urgence climatique.

Macron prêt à recourir au référendum en 2021 — Convention climat