Mardi, 7 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » La mairie de Bordeaux, théâtre inattendu du conflit supporters-direction des Girondins

La mairie de Bordeaux, théâtre inattendu du conflit supporters-direction des Girondins

29 Juin 2020

Plus de 2000 fans du club aquitain ont ainsi protesté devant la mairie de Bordeaux pour "crier leur colère" contre les dirigeants et actionnaires actuels, dont ils exigent le départ.

La mairie de Bordeaux a donc connu un samedi après-midi mouvementée car, à l'appel des Ultramarines, de nombreux supporters sont venus manifester devant l'hôtel de ville. "Le but est de rassembler le peuple bordelais, de valoriser notre club en montrant l'importance qu'il a aux yeux des gens, et qu'enfin l'équipe opérationnelle à la tête du club soit remaniée pour que tout le monde puisse se remettre au travail", précise Florian Brunet, porte-parole du groupe. Lancé il y a une semaine sous le hashtag #NouslesGirondins, il a reçu le soutien de milliers de supporters sur les réseaux sociaux ainsi que celui d'anciens joueurs de diverses générations. "Il y a urgence à sauver le club, qui est en hémorragie financière ".

Dans la foule, Thomas, ingénieur en informatique de 26 ans, écharpe autour du cou malgré la chaleur, en veut à l'actionnaire, le fonds d'investissement américain King Street: " On ne sait pas qui c'est et pourquoi ils ont acheté le club. Nous les Girondins, on veut tourner la page Longuépée pour retrouver notre culture girondine.

De nouveaux cas positifs détectés au sein de l’équipe — Coronavirus / PSG
Une joueuse du Paris SG, dont l'identité n'a pas été dévoilée, a subi un test positif au Covid-19, a annoncé le club parisien samedi.

" Il y en a ras le bol de cette gestion, tout est basé sur l'argent et le profit à court terme, s'insurge Sophie, 27 ans, maillot sur le dos". " On ne reconnaît plus le club, ses valeurs, son identité".

"Les Ultramarines 1987 ont en effet été alertés, par des personnes ayant participé à ces rencontres, des propos tenus par le président Frédéric Longuépée et Antony Thiodet, directeur de la stratégie commerciale stade et réseaux".

La mairie de Bordeaux, théâtre inattendu du conflit supporters-direction des Girondins