Mardi, 7 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » On sait désormais pourquoi le coronavirus fait parfois perdre l'odorat

On sait désormais pourquoi le coronavirus fait parfois perdre l'odorat

28 Juin 2020

L'une des causes les plus courantes de perte d'odorat est une infection virale, comme le rhume, les sinusites ou d'autres infections des voies respiratoires supérieures. L'anosmie provoquée par ce coronavirus est donc sensiblement différente des autres infections respiratoires. Il arrive cependant parfois que cette perte d'odorat persiste pendant des mois, voire des années. Quand les symptômes disparaissent, l'odorat réapparaît, même si dans certains cas, l'anosmie peut perdurer. De nombreuses personnes atteintes du COVID-19 ont signalé une perte soudaine de l'odorat, puis un retour soudain et complet à l'odorat normal en une semaine ou deux. En passant au crible la littérature scientifique faisant mention de troubles olfactifs (ou anosmie) en lien avec le Covid-19, ces chercheurs de l'université d'Irvine (Californie) et du Medical Center de Chicago (Illinois) ont d'abord remarqué que les patients ne faisaient pas état d'un nez bouché. Toute théorie ambitionnant d'expliquer les raisons de cette anosmie doit donc prendre en compte ces deux situations.

Des scanners du nez et des sinus effectués sur des patients Covid-19 atteints de perte d'odorat ont révélé que la partie de leur nez responsable de la perception des odeurs, la fente olfactive, se retrouve bloquée par un gonflement des tissus mous ainsi que par du mucus. Le reste du nez et des sinus semble normal et les patients n'ont aucun problème à respirer par le nez. Une protéine appelée TMPRSS2 aide alors le virus à envahir la cellule.

Ces cellules support sont vraisemblablement celles qui sont endommagées par le virus durant l'infection. C'est le point de départ des ravages et de la destruction que ce virus provoque une fois dans le corps. Crédits: David H. Brann et al. Ce sont les cellules qui transmettent le signal de la molécule d'arôme dans votre nez à la zone du cerveau où ces signaux sont interprétés comme une "odeur ". Mais elles ont été trouvées sur des cellules appelées "cellules sustentaculaires", qui soutiennent les neurones olfactifs.

Une sortie de The Winds of Winter en 2021 ?
Martin a affirmé qu'il a rédigé des chapitres pour Cersei, Asha, Tyrion, Ser Barristan ou Areo Hotah. Le Tome 6 du Trône de Fer n'est pas du tout terminé et il va encore falloir se montrer patient.

Alors pourquoi l'odorat ne revient-il pas dans certains cas?

Le retour de l'odorat est alors bien plus lent, car il faut alors que les neurones olfactifs se régénèrent à partir du stock de cellules souches présentes dans le nez. Ceci est plus théorique mais découle de ce que nous savons de l'inflammation dans d'autres systèmes. Pour ces spécialistes, cela pourrait être dû à une inflammation sévère, réponse de l'organisme aux dommages, qui produirait en grande quantité des substances chimiques pour lutter contre le virus mais qui détruirait en parallèle d'autres tissus. La récupération initiale est souvent associée à une distorsion de l'odorat, connue sous le nom de parosmie, où une personne ne sent plus les choses comme avant. Pour de nombreux parosmiques, par exemple, l'odeur du café est souvent décrite comme étant brûlée, chimique, sale et rappelant les eaux usées.

On sait désormais pourquoi le coronavirus fait parfois perdre l'odorat