Samedi, 11 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Trump vs. Bolton: duel judiciaire autour d'un livre

Trump vs. Bolton: duel judiciaire autour d'un livre

27 Juin 2020

"Je n'ai pas lu le livre, mais selon les extraits publiés, John Bolton répand de nombreux mensonges, qu'il s'agisse de demi-vérités bien enrobées ou carrément de contre-vérités", a estimé le secrétaire d'Etat. Objectif, augmenter les achats agricoles chinois pour combler son électorat rural.

L'ancien conseiller à la Sécurité nationale revient également sur les relations diplomatiques et les rencontres de Donald Trump avec d'autres dirigeants, notamment Vladimir Poutine et Kim Jong-un.

"Vous êtes le plus grand dirigeant chinois depuis 300 ans". Sans doute pas, parmi le noyau dur des inconditionnels supporteurs de Donald Trump.

En marge d'un sommet du G20, toujours à Osaka, et " uniquement en présence des interprètes, Xi [Jinping] avait expliqué à Trump pourquoi, en gros, il construisait des camps de concentration dans le Xinjiang.

Mike Pompeo n'a visiblement pas apprécié les propos que lui a prêtés John Bolton dans son livre à charge contre Donald Trump.

Timothée Chalamet a retrouvé l'amour
Il a ainsi été photographié dans les bras, et en train d'embrasser, une jolie brune qui ne nous est pas inconnue. L'acteur de " Call Me By Your Name " semble avoir retrouvé l'amour en la personne d'Eiza Gonzalez.

Il a néanmoins invoqué "le droit de l'ambassadeur Bolton à raconter l'histoire de son passage à la Maison Blanche de Trump, conformément au Premier Amendement" de la Constitution américaine, qui consacre la liberté d'expression.

" Pour des raisons qui n'ont guère besoin d'être énoncées, la Cour n'ordonnera pas la saisie et la destruction d'un mémoire politique à l'échelle nationale", a déclaré vendredi le juge du district de D.C., Royce Lamberth". Ce sont des ordures " lâche-t-il un jour. "Tout à coup, Trump a fait basculer la conversation sur l'élection présidentielle à venir, fait allusion au potentiel économique chinois et demandé à Xi de l'aider à gagner", écrit John Bolton. Selon l'éditeur, plus de 200 000 exemplaires ont déjà été envoyés dans les librairies du pays.

Le portrait multiplie aussi les exemples d'une culture défaillante, comme quand il demande si la Finlande "est une sorte de satellite de la Russie" ou quand il semble ignorer que le Royaume-Uni est une puissance nucléaire.

"J'ai du mal à trouver une seule décision importante de Trump, pendant la durée de mes fonctions, qui n'ait pas été guidée par un calcul en vue de sa réélection", écrit dans ses mémoires ce faucon, considéré comme un penseur de la frange souverainiste du camp républicain, hostile au multilatéralisme et volontiers va-t-en-guerre. L'ex-conseiller de Donald Trump a par ailleurs déploré "la façon dont le Sud comprenait nos conditions pour la dénucléarisation de la Corée du Nord était sans lien avec les intérêts nationaux fondamentaux des États-Unis ".

Trump vs. Bolton: duel judiciaire autour d'un livre