Samedi, 4 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Situation sanitaire plus qu’alarmante au Sud des Etats-Unis — Coronavirus

Situation sanitaire plus qu’alarmante au Sud des Etats-Unis — Coronavirus

26 Juin 2020

La région est devenue le point chaud de l'épidémie de Covid-19, ce qui a entraîné le retour des restrictions. Signe de cette recrudescence, le nombre de nouvelles infections quotidiennes s'est rapproché mercredi de ses niveaux record, avec près de 36.000 cas en 24 heures. Le pays est toujours le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec près de 122.000 décès pour 2,4 millions de cas.

Après un recul de la pandémie dans le pays, le nombre de cas a de nouveau explosé, notamment dans le Sud, de la Floride à la Californie.

Le Texas, dans le sud du pays, a par exemple enregistré mercredi 5 551 nouvelles infections. Le nombre d'hospitalisations a doublé au cours du dernier mois et les hôpitaux craignent d'être submergés. " Si nous sommes incapables de ralentir la progression, nous devrons revoir dans quelle mesure les commerces peuvent rester ouverts".

" L'endroit le plus sûr pour vous pendant que ça se propage, c'est chez vous", a lancé le gouverneur Greg Abbott, incitant tous ceux qui doivent sortir à porter un masque.

Même inquiétude en Floride, où les images du retour à la plage des touristes peinent à cacher une situation de plus en plus critique. Mais mercredi, cet Etat touristique a également enregistré un nouveau record de nouvelles infections (5.508).

La Floride a dépassé lundi la barre des 100.000 cas détectés... Et d'ajouter une sérieuse mise en garde dans ce haut lieu de la fête: les bars et restaurants ne suivant pas les règles de distance physique risquent de perdre leurs licences de vente d'alcool.

Le Dr Fauci se dit
Le Dr Fauci se dit vraiment inquiet devant les poussées préoccupantes du nombre de cas dans plusieurs États américains

Depuis mardi, le port du masque est obligatoire dans la grande ville balnéaire de Miami et une dizaine de villes de la région.

De son côté, la Californie aussi a battu un nouveau record pour le troisième jour consécutif mercredi, avec plus de 7.100 nouveaux cas recensés sur près de 200.000 au total. C'était déjà le cas depuis la semaine dernière à Orlando, Tampa, ou les célèbres îles des Keys. "Certains d'entre nous ont eu un petit coup d'amnésie, d'autres ont franchement baissé la garde", a averti Gavin Newsom, gouverneur, pointant du doigt des comportements à risque. Mais une autre partie du pays a pris le relais en juin: le Sud et l'Ouest, dans des États comme l'Arizona, la Floride, le Texas, mais aussi la Californie, qui avait pourtant imposé un confinement tôt dans la pandémie. Résultat: plus de huit lits sur dix en soins intensifs étaient occupés en début de semaine (84%), laissant craindre un engorgement dramatique.

Un phénomène d'autant plus intéressant à constater que ces États sont majoritairement gouvernés par des Républicains, comme Donald Trump, qui a minimisé la pandémie et encouragé un déconfinement rapide. Plusieurs membres de l'organisation du meeting et du Secret Service, le groupe de protection du président américain, ont d'ailleurs été testés positifs ces derniers jours.

Rebecca Fischer, épidémiologiste, estime que le pic des infections est encore loin.

Mais les États du sud ne sont pas les seuls à avoir pris des mesures, puisque New York, le New Jersey ainsi que le Connecticut ont décrété mercredi une quarantaine pour les Américains venant des zones où la pandémie accélère.

Hausse des hospitalisations, malades plus jeunes... Mais le Dr Fauci s'inquiète de la poursuite de l'épidémie: "Les jeunes sont infectés en premier, puis ils rentrent chez eux, et ensuite ils infectent les personnes âgées". Les mesures qui limitent la propagation du virus devraient "idéalement" être en place "le plus longtemps possible", explique-t-elle à l'AFP.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Situation sanitaire plus qu’alarmante au Sud des Etats-Unis — Coronavirus