Samedi, 11 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Déconfinement. Le dispositif de chômage partiel maintenu au 1er juillet

Déconfinement. Le dispositif de chômage partiel maintenu au 1er juillet

24 Juin 2020

" L'information selon laquelle l'indemnisation des salariés en activité partielle passerait à 60% du brut (contre 70% aujourd'hui, NDLR) au 1er juillet est inexacte".

" On va baisser un tout petit peu " le chômage partiel, a-t-il dit sur BFMTV et RMC, pour passer en salaire brut à " 60% au lieu de 70% " actuellement". "En parallèle, fin mai, Muriel Pénicaud affirmait " nécessaire de mettre très rapidement de nouveaux dispositifs de préservation de l'emploi et des compétences qui vont permettre à ces entreprises d'ajuster la capacité de production à la baisse en fonction de la demande, de limiter les coûts économiques et sociaux tout en préservant l'emploi " et commençait à plancher sur un dispositif de " chômage partiel de longue durée ".

Avec la sortie de la phase aiguë de la crise sanitaire et la réouverture de nombreuses entreprises depuis le 11 mai, ce dispositif a été modulé au 1er juin et les employeurs contribuent désormais à hauteur de 15%.

Apple unit : les iPhones et les Mac auront une nouvelle puce
Sa note de recherche a été rapportée par MacRumors , 9to5Mac, et AppleInsider . Ou tout simplement une nouvelle amie à accompagner. Bref, une WWDC vraiment riche se dessine.

Selon les indications du Ministère du travail, Il n'y aura ni baisse de l'indemnisation du chômage partiel pour les salariés ni diminution de sa prise en charge pour les entreprises au 1er juillet en réaction à diverses informations.

Le ministre des Comptes publics a laissé entrevoir, ce lundi, une baisse de la prise en charge par l'État dès le 1er juillet, rapporte Ouest-France.

Depuis lundi dernier, une concertation a lieu, à la demande d'Emmanuel Macron, entre le ministère du Travail et les organisations patronales et syndicales pour réfléchir aux modalités du régime classique du chômage partiel et à la mise en place d'un nouveau dispositif (l'activité réduite pour le maintien en emploi qui est conditionnée à un accord d'entreprise ou de branche). Restera cependant à trouver des syndicats représentant au moins 50 % des salariés prêts à parapher un tel dispositif. Quant au Medef, il veut que la prise en charge du chômage partiel ne baisse pas de nouveau avant la rentrée, avait indiqué vendredi son président, Geoffroy Roux de Bézieux.

Déconfinement. Le dispositif de chômage partiel maintenu au 1er juillet