Samedi, 11 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » BFMTV: L’antenne perturbée par la grève des salariés

BFMTV: L’antenne perturbée par la grève des salariés

24 Juin 2020

Le vaste plan d'économies à BFMTV et RMC fait des remous: les salariés ont approuvé mardi un appel à une grève de 24 heures mercredi sur les antennes du groupe NextRadioTV, contre les suppressions de postes prévues par la filiale d'Altice, ce qui menace la diffusion d'un ultime débat avant le second tour des municipales à Paris. La matinale de BFM Paris a également été perturbée.

Pour l'heure, la direction du groupe, assurée par son président Alain Weill et le directeur général d'Altice Média Arthur Dreyfuss, rappelle que "les situations à BFM TV, RMC et BFM Business sont et seront différentes par exemple de celles de RMC Sport, de BFM Paris, de la régie ou des fonctions supports".

A la place de la matinale de Jean-Jacques Bourdin, la radio RMC rediffusait jusqu'à 8h30 une émission des Grandes Gueules et la chaîne RMC Découverte un épisode des Constructeurs de l'extrême. Jean-Jacques Bourdin a en revanche assuré son interview politique de 8h35, diffusée sur RMC et BFMTV.

La filiale du groupe Altice avait dévoilé le 17 juin un vaste plan d'économies et "de reconquête" pour faire face à l'impact de la crise du Covid-19 et à une concurrence accrue, notamment dans la diffusion de programmes et d'actualités sportives, un des piliers de l'offre du groupe Altice.

Selon l'intersyndicale, NextRadioTV prévoit une taille dans les effectifs de plusieurs centaines de CDI, pigistes et intermittents alors que le groupe a fait 77 millions de bénéfices net en 2019.

Un grand pèlerinage à La Mecque en 'nombre très limité', coronavirus oblige
Rappelons que cette autorisation avait déjà été donnée aux lieux de culte des autres villes du royaume wahhabite depuis fin mai. Cette décision est une première dans l'histoire du pays, rapporte l'agence de presse saoudienne SPA .

"On devrait être récompensés pour tout le travail fourni pendant la crise sanitaire, et nous sommes punis", a déploré mardi 23 juin oir sur franceinfo, Anne Lebrun, déléguée syndicale SNRT CGT Audiovisuel et SNJ-CGT à NextradioTV. "On a fait des audiences records pendant le confinement, BFM TV reste numéro 1 et n'est pas rattrapée par la concurrence".

Alors que les différentes sociétés des journalistes font valoir que ces derniers ne seront pas épargnés, plusieurs voix se sont exprimées lors de l'Assemblée générale pour pointer le risque d'une stratégie de la direction visant à rassurer certaines professions et antennes du groupe pour diviser le mouvement naissant.

Pour les syndicats, cette suppression des effectifs n'est pas justifiée.

Un plan que les syndicats avaient aussitôt dénoncé, jugeant "cette coupe drastique incompréhensible" au sein d'un groupe structurellement bénéficiaire.

BFMTV: L’antenne perturbée par la grève des salariés