Vendredi, 14 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Apple lance ses propres processeurs pour ordinateurs, baptisés Silicon — Numérique

Apple lance ses propres processeurs pour ordinateurs, baptisés Silicon — Numérique

23 Juin 2020

S'exprimant lors de sa traditionnelle conférence pour les développeurs (WWDC) à San Francisco, Tim Cook, PDG du groupe, a déclaré que la nouvelle transition marquait une nouvelle ère majeure pour Apple.

Apple est passé en 2006 des processeurs PowerPC d'IBM et de Motorola à des puces Intel, entamant alors une longue transition qui a conduit le groupe a équiper toute sa gamme d'ordinateurs fixes et portables de processeurs du géant des semi-conducteurs.

Bien entendu, le support par Apple des ordinateurs Intel se poursuivra pendant plusieurs années avec des mises à jour logiciels et de sécurité du système macOS. Cette fois-ci, l'entreprise se concentrerait davantage sur la fiabilité et les performances que caractéristiques, étant donné que iOS 13 est assez bogué et Apple n'en voudra sûrement pas encore cette année.

Apple prévoit de commercialiser le premier Mac équipé de cette puce d'ici la fin de l'année et d'achever la transition vers cette nouvelle architecture dans environ deux ans.

Le joli cadeau de Kylian Mbappé au roi Pelé — PSG
S'il est aujourd'hui âgé de 79 ans, Pelé vient de célébrer les 50 ans de son troisième sacre à la Coupe du Monde avec la Seleção, en 1970.

Afin de pouvoir utiliser les applications déjà développées pour les Mac actuels avec une puce Intel, Apple proposera Rosetta 2, une technologie d'émulation permettant de les utiliser.

Apple devrait encore annoncer sa transition aux puces ARM pour les futurs Mac. Toutes les applications d'Apple ont déjà effectué la migration et d'après la firme de Cupertino, cela ne prendrait que quelques jours pour modifier une application conçue pour les processeurs Intel afin que celle-ci fonctionne sur les processeurs Arm.

Apple va aussi lancer les "app clips", sorte de minis applis qui n'ont pas besoin d'être installées et s'affichent à partir d'autres applications ou dans des messages (pour louer un vélo en libre-service ou commander à manger, par exemple). Et enfin, il y aura un outil de virtualisation qui permettra également d'utiliser Linux. Adobe et Microsoft ont déjà recompilé leur applis pour supporter les Macs ARM comme Office et Photoshop. En attendant, Apple n'abandonne pas complètement les processeurs Intel, puisque des modèles utilisant ceux-ci sont encore dans les tuyaux.

Apple lance ses propres processeurs pour ordinateurs, baptisés Silicon — Numérique