Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Washington suspend les vols des compagnies chinoises vers les USA — Hainan Airlines

Washington suspend les vols des compagnies chinoises vers les USA — Hainan Airlines

04 Juin 2020

NEW YORK | L'administration de Donald Trump va interdire temporairement des vols de compagnies aériennes chinoises en provenance et à destination des États-Unis, car Pékin n'a toujours pas autorisé les transporteurs américains à reprendre l'activité en Chine malgré le déconfinement.

"Les transporteurs américains ont demandé de reprendre le service passagers à partir du 1er juin". La défaillance du gouvernement chinois à approuver leurs demandes est une violation de l'accord " sur le transport aérien, a fustigé le ministère. Cette interdiction prendra effet le 16 juin mais il n'est pas exclu que la mise en oeuvre de cette mesure intervienne avant cette date, a annoncé mercredi le ministère des Transports.

Delta Airlines et United Airlines ont demandé à reprendre leurs liaisons vers la Chine. Cette limitation vise à contenir la propagation du virus.

Développements sur fond de la pandémieFin janvier, le gouvernement américain a interdit l'entrée aux États-Unis à la plupart des citoyens non américains ayant séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours, sans interdire les vols des compagnies aériennes chinoises.

Ligue 1 : les clubs français lancent un appel au gouvernement
La Ligue 1 et la Ligue 2 veulent reprendre leur championnat de football en France et en appellent à leur gouvernement. De fait, les deux syndicats espèrent "un plan de relance " à discuter " rapidement avec les ministères concernés ".

L'administration de l'aviation civile de Chine (CAAC) a imposé aux compagnies chinoises le maintien d'une seule destination vers chaque pays étranger et d'un seul vol par semaine.

Les représailles américaines ont été saluées par les compagnies locales, Airlines for America, le groupe de pression du secteur, y voyant un moyen d'assurer "l'équité" et une concurrence saine.

Venant à un moment de tensions accrues entre Washington et Pékin, le dernier crachat se concentre en partie sur la décision de la CAAC de déterminer sa limite sur les compagnies aériennes étrangères en fonction de leur activité le 12 mars. "Notre but principal n'est pas de perpétuer cette situation mais d'améliorer les choses afin que les transporteurs des deux côtés puissent exercer complètement leurs droits bilatéraux", affirment les autorités américaines.

Washington suspend les vols des compagnies chinoises vers les USA — Hainan Airlines