Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Etats-Unis: la mort de George Floyd requalifiée en " meurtre "

Etats-Unis: la mort de George Floyd requalifiée en " meurtre "

04 Juin 2020

Plus d'une semaine après la mort de George Floyd à Minneapolis, l'onde de choc n'en finit pas de secouer les États-Unis. "Pour une première catégorie, l'indignation et la colère sont telles que la mort tragique de George Floyd rappelle que, depuis l'époque de la traite négrière à ce XXIe siècle, les choses n'ont pas fondamentalement changé pour l'homme noir", fait remarquer le directeur du Djely, le Guinéen Boubacar Sanso Barry".

Plus tôt, des milliers de manifestants se sont agenouillés devant l'hôtel Trump International.

À New York, où des magasins de marques de la 5 avenue ont été pillés la veille, des milliers de personnes ont marché après le couvre-feu fixé à 20 h. Après une manifestation pacifique dans l'après-midi de lundi, environ 200 personnes ont commencé à lancer des pierres et des fusées d'artifice aux policiers, avant de commencer à piller des boutiques.

Des scènes de manifestants de toutes races inondant les rues - pour la plupart pacifiques mais parfois accompagnées d'incendies criminels, de pillages et d'affrontements avec la police - ont alimenté un sentiment de crise mais aussi d'espoir de changement. Tout en critiquant le maire et la police, il a refusé de mobiliser la Garde nationale, comme l'ont fait d'autres villes et comme le réclame Donald Trump. Et il avait appelé les gouverneurs à "dominer les rues" tout en menaçant d'envoyer l'armée "pour régler rapidement le problème à leur place" s'ils n'agissaient pas selon ses directives. Le président s'y est rendu à pied, entouré de membres de son cabinet, pour s'y faire photographier, une bible en main. Ce geste a été dénoncé par des dirigeants protestants et catholiques qui ont condamné un coup de communication "moralement répugnant". " Donald Trump a fait de ce pays un champ de bataille rongé par de vieux ressentiments et de nouvelles craintes".

Marquinhos, premier Brésilien du PSG, à rentrer en France — Coronavirus
Ce dernier a retrouvé son domicile des Yvelines accompagné de sa femme et ses deux enfants. Une décision qui se ferait sur la base du volontariat.

L'ancien président républicain George W. Bush a lui estimé qu'il était "temps pour l'Amérique d'examiner nos échecs tragiques". Alors que l'autopsie officielle de la mort de George Floyd, il y a une semaine, confirme l'homicide et que les manifestations s'étendent à travers le pays, le président américain fait un pas de plus vers l'escalade.

Cet homme de 46 ans est décédé le 25 mai en répétant "I can't breathe" ("Je ne peux pas respirer"), gisant par terre, menotté et avec le cou sous le genou d'un policier, dont les collègues sont restés passifs.

L'agent Derek Chauvin, qui a été inculpé d'homicide involontaire, doit comparaître le 8 juin devant un tribunal.

Etats-Unis: la mort de George Floyd requalifiée en