Samedi, 24 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'OACI publie ses recommandations sanitaires pour relancer le secteur aérien

L'OACI publie ses recommandations sanitaires pour relancer le secteur aérien

03 Juin 2020

Autres mesures préconisées, le port du masque obligatoire à l'intérieur du terminal ainsi qu'à bord des appareils.

C'est un véritable guide des bonnes pratiques sanitaires en avion que vient de dévoiler l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI): une liste de recommandations à destination des transporteurs aériens pour relancer le secteur ébranlé par le coronavirus.

À son arrivée dans un aéroport dont les accès aux différents terminaux seront limités, le voyageur sera dans l'obligation de présenter une déclaration de santé et devra également subir un contrôle de sa température.

L'enregistrement en ligne avant d'arriver à l'aéroport est préconisé et les passagers sont priés de voyager aussi léger que possible, avec un petit bagage à main. De même que l'Organisation recommande aux aéroports de redéfinir, d'un point de vue logistique, les vérifications de passage aux contrôles de sécurité, l'objectif étant de limiter les contacts physiques et les files d'attente. Si les passagers ne peuvent plus apporter leurs journaux ou magazines à bord, les membres de l'équipage sont quant à eux tenus de porter masques, gants et de couvrir soigneusement la nourriture servie. Par ailleurs, les déplacements pendant le vol, les files d'attente vers les toilettes sont proscrites ou doivent être réduites. Ils auront leur cabine de toilettes en fonction de leur emplacement. En revanche, il ne préconise pas de neutraliser un siège sur deux pour assurer une distance physique entre les passagers. Cependant, l'organisation recommande d'éloigner les passagers les uns des autres au regard du taux d'occupation de l'avion.

Le Top 14 face au big bang — Rugby
Ce prêt permettra à la LNR de maintenir l'intégralité des versements aux clubs initialement prévus pour la saison 2019-2020. Autre point évoqué par ce comité directeur, le nombre de places en Coupe d'Europe pour les clubs du Top 14.

Comme l'indiquent plusieurs médias, le document a été rédigé en collaboration avec de nombreuses organisations ou associations comme l'OMS ou l'IATA, qui regroupe 290 compagnies.

Ces mesures n'auront pas de caractère obligatoire mais elles ont fait l'objet d'un large consensus qui leur donnera "une autorité qui fera référence mondiale, pour la première fois sur ce sujet depuis la crise du Covid-19", explique à l'AFP, Philippe Bertoux, représentant de la France au Conseil de l'OACI, qui a piloté les débats de la "task force".

A noter que les changements imposés au secteur aérien pour lutter contre l'épidémie sont, selon l'OACI, les plus importants depuis les mesures de renforcement en matière de sécurité qui ont été édictées au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Les compagnies pourraient perdre plus de 314 milliards de dollars (282 milliards d'euros) en 2020, selon l'agence. L'organisation estime que la pandémie de Coronavirus pourrait réduire le nombre de passagers de 1.5 milliard d'ici la fin de l'année.

L'OACI publie ses recommandations sanitaires pour relancer le secteur aérien