Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La dernière contre-attaque du Pr Raoult — Coronavirus

La dernière contre-attaque du Pr Raoult — Coronavirus

03 Juin 2020

Selon les révélations du Canard Enchaîné, en kiosques ce mercredi 3 juin, Didier Raoult aurait gravement dérogé aux protocoles.

Autant adulé que critiqué, le professeur Didier Raoult s'est fendu d'un nouveau message frisant la mégalomanie hier sur Youtube.

Après la polémique, les pour, les contre.

Haute-Savoie : deux morts dans le massif du Mont-Blanc
L'homme était parti seul vendredi depuis les Houches , "sans doute pour rejoindre le Mont Blanc " précise un secouriste du PGHM. Un jeune skieur de pente raide et un alpiniste sexagénaire ont trouvé la mort ce week-end dans le massif du Mont-Banc.

Le professeur Didier Raoult n'a - à cette heure - pas réagit. Selon une information du Canard enchaîné, le Parquet de Marseille a reçu un signalement remettant en cause le cadre légal de ses recherches.

"Moi je suis une star des maladies infectieuses, j'ai un cursus qui fait rêver à peu près n'importe qui", a ainsi répondu le chercheur français ajoutant: " j'ai été le plus jeune président de l'Université de France, le plus jeune président des médecins, le plus jeune de tous les professeurs de la classe exceptionnelle, le professeur le plus ancien dans le grade le plus élevé de tout ce pays en médecine, j'ai tout eu dans ma vie. À en croire Le Canard enchaîné, ce médecin pointe du doigt les conditions dans lesquelles les premiers essais cliniques de Didier Raoult contre le Covid-19 ont été menés.

Alors que la loi exige que ces essais se fassent avec "le consentement libre et éclairé de l'intéressé", les équipes du professeur ont présenté leur étude publiée le 27 mars comme une simple "recherche observationnelle". Le problème? Le terme "observationnel" indique justement, d'un point de vue juridique, que l'accord formel du patient n'a pas nécessairement été donné. Sollicitée par la procureure de Marseille, l'Agence nationale du médicament explique avoir mené sa propre enquête auprès de l'infectiologue. La conclusion est sans appel: "les modalités d'information des patients et de traçabilité de la motivation de la prescription ne sont pas conformes aux exigences légales". Face à ces accusations, l'ANSM a décidé de saisir l'Ordre des médecins.

La dernière contre-attaque du Pr Raoult — Coronavirus