Mercredi, 25 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Meurtre de George Floyd : les Etats Unis en feu

Meurtre de George Floyd : les Etats Unis en feu

02 Juin 2020

Malgré le déploiement policiers et dans certains cas, d'un couvre-feu, les violences ont gagné samedi soir de nombreuses autres villes, dont New York, Philadelphie, Dallas, Las Vegas, Seattle, Des Moines, Memphis, Los Angeles, Atlanta, Miami, Portland, Chicago, ou encore la capitale Washington. Réaction de Joe BidenL'ex vice-président des Etats-Unis et candidat à la présidentielle de novembre 2020, Joe Biden a réagi dimanche 31 mai 2020 à la mort de George Floyd.

La colère qui s'est emparée du pays après la mort lundi à Minneapolis d'un homme noir de 46 ans, George Floyd, des mains d'un policier blanc, a provoqué des émeutes destructrices accompagnées de pillages et incendies volontaires dans cette grande ville du nord du pays. " Nous ne devons pas laisser un petit groupe de criminels et de vandales détruire nos villes ", a-t-il lancé en attribuant les débordements à " des groupes de l'extrême gauche radicale " et notamment " antifa " (antifascistes). Parmi les dizaines de personnes interpellées la veille, 80 % provenaient d'autres régions des Etats-Unis, selon les autorités locales.

Sur ses instructions, des unités de la police militaire ont été mises en alerte pour pouvoir éventuellement intervenir à Minneapolis dans un délai de quatre heures. Mais face à eux, il y avait "des dizaines de milliers d'émeutiers", a souligné le responsable des forces de sécurité du Minnesota, John Harrington. Sa mort fait partie d'une litanie de tragédies raciales qui ont plongé les États-Unis dans le chaos au milieu de la pandémie de coronavirus qui a laissé des millions de personnes sans emploi et tué plus de 100 000 personnes, dont un nombre disproportionné de Noirs. "Minneapolis " a mal, brûle", commentait Kyle Johnson, 28 ans". "Tout ce que je peux faire, c'est faire le ménage ". Des groupes de voisins se sont réunis pour mettre sur pied des stratégies de défense commune, des commerçants ont calfeutré leurs boutiques avec des planches de bois. Des heurts entre policiers et manifestations secouent depuis plusieurs soirs les plus grandes villes du pays.

Foot : Marcus Thuram pose un genou en terre pour George Floyd
Après son but, l'international anglais a retiré son maillot laissant apparaître un message: "Justice for George Floyd ". Les "Poulains" l'ont emporté 4-1 à domicile contre l'Union Berlin .

Le président Trump, confronté aux désordres civils les plus graves de son mandat, a fustigé des "anarchistes ". A Los Angeles, cinq policiers ont été blessés et plusieurs centaines de personnes arrêtées lorsqu'une manifestation pacifique a dégénéré, avec là aussi des commerces incendiés et des pillages.

Partout dans le pays, les manifestants ont dénoncé les bavures policières qui frappent les Noirs de manière disproportionnée. Le visage de cet agent a fait le tour du monde, depuis qu'une vidéo devenue virale le montre interpellant violemment lundi pour un délit mineur George Floyd, et placer son genou sur son cou.

Le policier blanc Derek Chauvin qui, sur cette vidéo, maintient son genou pendant de longues minutes sur le cou du quadragénaire a été arrêté vendredi et inculpé pour "homicide involontaire" et "acte cruel et dangereux ayant causé la mort".

Meurtre de George Floyd : les Etats Unis en feu