Jeudi, 2 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Réseaux sociaux. Dans la guerre entre Trump et Twitter, Facebook reste neutre

Réseaux sociaux. Dans la guerre entre Trump et Twitter, Facebook reste neutre

31 Mai 2020

Donald Trump a lancé hier de nouvelles vives critiques contre Twitter en accusant le réseau social, qui avait masqué un message du président américain quelques heures plus tôt, de cibler les républicains et les conservateurs et de ne rien faire contre les démocrates et la Chine.

Le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est positionné contre la décision de Twitter d'étiqueter deux des récentes publications du président américain Donald Trump comme étant " trompeuses", jugeant plutôt que les réseaux sociaux ne devraient pas soumettre les discours politiques à des vérifications de faits. Un manque total de leadership. Je viens de parler au gouverneur Tim Walz, et je lui ai dit que l'armée est avec lui à 100%. En réponse, la Maison Blanche a retweeté le message de Trump selon lequel " le tournage commence " dans son compte rendu officiel vendredi matin. Mardi, pour la première fois, Twitter avait apposé un module redirigeant les internautes vers une page de fact-cheking sous deux tweets du président Trump, qui affirmaientt que le vote par correspondance était forcément "frauduleux" car sujet aux manipulations, une question ultra-sensible en pleine année électorale.

Il a signé un décret visant à limiter la protection judiciaire des réseaux sociaux, qui bénéficient d'une immunité concernant les contenus publiés par des tiers. Une prise de position forte, qui n'est que le dernier épisode en date du feuilleton qui oppose depuis quelques jours Twitter et Donald Trump. Twitter laisse simplement la possibilité de le retweeter avec des commentaires, mais pas de le retweeter ni de le " liker " ou d'y répondre.

A Minneaoplis, escalade de violences après la mort de George Floyd
Certains protestataires ont alors réussi à forcer les barrières de sécurité, à briser les vitres et à mettre le feu au bâtiment. Ce policier a été impliqué au cours de ses fonctions dans de multiples fusillades et a fait l'objet de 18 plaintes au total.

Bien que Facebook retire les publicités qui découragent les personnes à voter, un porte-parole de Facebook a déclaré que les tweets de Trump, qui ont également été postés en tant que statuts Facebook, n'ont pas enfreint ces règles, qui "se concentrent sur les fausses déclarations qui pourraient interférer avec le vote ". En cas de nouveaux troubles, nous prendrons le contrôle mais, quand les pillages commencent, les tirs commencent. "Merci! ", a osé écrire Donald Trump. Les tweets programmés seront visibles et éditables dans le menu "Tweets non-envoyés". "Mais Twitter estime qu'il est dans l'intérêt du public que ce tweet reste accessible", selon le réseau social.

Le réseau social a décidé ce vendredi de masquer par défaut un message du milliardaire américain en le signalant pour "glorification de la violence".

L'un des proches conseillers du président, Dan Scavino, qui s'occupe en particulier de sa stratégie sur les réseaux sociaux, a lui franchi un pas dans ses attaques.

Réseaux sociaux. Dans la guerre entre Trump et Twitter, Facebook reste neutre