Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » États-Unis : un afro-américain tué lors d’une interpellation

États-Unis : un afro-américain tué lors d’une interpellation

29 Mai 2020

Le défilé avait commencé en fin d'après-midi, avec de nombreux manifestants portant un masque pour se protéger du coronavirus, tandis que dans la ville voisine de Saint Paul la police faisait état de dégâts et de vols. "Nous savons qu'il y a beaucoup de colère [.] Mais nous ne pouvons tolérer que certains s'en servent comme occasion pour perpétrer des délits", a déploré le directeur de la police de cette ville, Todd Axtel.

Cet Afro-Américain de 46 ans est décédé lundi soir juste après avoir été arrêté par la police, qui le soupçonnait d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. "Je ne peux plus respire", l'entend-on dire avant de perdre connaissance sur un enregistrement de la scène, devenu viral. Entre deux sanglots, il a également réclamé la peine capitale pour les responsables de la mort de son frère.

Minneapolis 28 mai 2020; Plusieurs manifestations sont déjà réalisées pour protester contre la mort de George Floyd après son arrestation violente par des policiers, hier mercredi 27 mai, à Minneapolis (Minnesota).

George Floyd, tragiquement décédé après avoir été interpellé par les forces de l'ordre, jouissait d'un passé très glorieux: rappeur, il était proche de DJ Screw, une véritable légende à Houston.

La communauté noire a dénoncé cette nouvelle mort jugée raciste du pays de l'oncle Sam en manifestant devant le commissariat de police ou exerçaient ces 4 protagonistes. Regrettant ce triste évènement, le président Donald Trump a promis des actions fortes contre les auteurs de ce crime. "Tout le monde souffre, c'est pour cela que tout ça arrive". "Combien de fois devons-nous voir des hommes noirs tués à la télévision nationale?" Il a aussi souhaité que les manifestants soient pacifique, mais "je ne peux pas les forcer, c'est dur".

Meurtre de Georges Floyd: une nouvelle vidéo révèle ce qui s'est passé avant sa mort
États-Unis : un afro-américain tué lors d’une interpellation

Comme lui, la Haut-Commissaire de l'Onu aux droits de l'Homme a fait le lien avec une série d'autres drames qui ont ravivé les plaies raciales aux Etats-Unis.

" C'est le dernier d'une longue série de meurtres d'Afro-Américains non armés commis par des policiers américains et des auto-justiciers", a indiqué Michelle Bachelet dans un communiqué.

"Voilà.pourquoi", écrivait mercredi sur Instagram la superstar de la NBA LeBron James, sous un montage photo montrant d'un côté le policier blanc agenouillé sur le cou de Floyd et de l'autre Kaepernick, genou à terre avant un match de NFL.

Toujours à Minneapolis, une école du secondaire a été totalement saccagée par les manifestants. "C'est un meurtre. Ecoeurant", a tweeté l'entraîneur des Golden State Warriors, Steve Kerr.

Enfin, la légende des Lakers, Magic Johnson, a dénoncé un "assassinat".

France 5 : un film-documentaire qui passe mal en Algérie
Ce coup de chaud diplomatique survient au moment où la répression continue à s'abattre sur des opposants, des journalistes et médias indépendants ainsi que des internautes.

États-Unis : un afro-américain tué lors d’une interpellation