Mardi, 27 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Renault va supprimer 15.000 emplois dans le monde mais " sans licenciement sec "

Renault va supprimer 15.000 emplois dans le monde mais " sans licenciement sec "

29 Mai 2020

Il avait mis la pression sur Renault en avertissant qu'un prêt garanti par l'Etat de 5 milliards d'euros ne serait pas signé avant la tenue de discussions en début de semaine prochaine.

Les capacités de production du groupe au niveau mondial devraient être réduites, passant de 4 millions de véhicules actuellement à quelque 3,3 millions, sur la base de deux équipes (ce qui correspond à une production réelle potentielle plus élevée en ajoutant une troisième équipe).

Approbation du plan jeudi soir?

Un tel plan représente une réduction d'un peu moins de 10% des effectifs du groupe au losange, qui se montaient l'an dernier à 180.000 personnes dans le monde et à 48.500 personnes dans l'Hexagone. Pour autant, la direction ne devrait pas annoncer de fermetures d'usines en France.

Coronavirus: 532 nouveaux décès aux Etats-Unis en 24 heures (Johns Hopkins)
Les États-Unis sont le pays le plus atteint par le nouveau coronavirus , tant en nombre de cas que de décès. La barre symbolique des 100 000 morts devrait être franchie rapidement.

Le secteur automobile demeure au cœur de l'actualité depuis maintenant quelques jours: le président de la République Emmanuel Macron a en effet présenté, mardi 26 mai, un plan de relance économique massif principalement centré sur l'électrique, l'hybride, la modernisation des usines et la production nationale. Selon les syndicats, l'activité de l'usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), qui emploie 260 personnes dans la réparation de moteurs et boîtes de vitesse utilisées comme pièces de réemploi, doit être transférée vers l'usine de Flins (Yvelines), à une soixantaine de kilomètres de là. L'avenir de l'usine de Dieppe (Seine-Maritime) sera conditionné à celui de l'Alpine 110, lorsque cette voiture arrivera en fin de vie. "Le sujet reste entier" pour "les sites qui sont dans le viseur et pour lesquels il va y avoir une réflexion", a souligné Franck Daoût de la CFDT. Pour Douai et Maubeuge, "nous allons vers des négociations", a-t-il ajouté.

En France, une procédure d'information-consultation des représentants du personnel doit commencer à la mi-juin.

Un conseil d'administration du groupe a été convoqué jeudi soir. "Ils présentent ça comme des hypothèses de travail, disent "on le fera avec vous", alors que tout est déjà décidé", a critiqué un autre responsable syndical, sous couvert de l'anonymat.

Le constructeur automobile français Renault envisage de supprimer environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, dans le cadre d'un plan d'économies de 2 milliards d'euros sur trois ans, a-t-on appris jeudi soir de sources proches concordantes.

Renault va supprimer 15.000 emplois dans le monde mais