Jeudi, 2 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Harcèlement sexuel : la série "Esprits Criminels" dans le viseur de la justice

Harcèlement sexuel : la série "Esprits Criminels" dans le viseur de la justice

28 Mai 2020

L'État de Californie a pris le problème à bras-le-corps en déposant plainte, à Los Angeles, contre CBS et Disney, accusés dans cette affaire d'avoir couvert les agissements de Gregory St. Johns, directeur de la photographie pour la célèbre série policière.

La plainte déposée à Los Angeles affirme que Gregory St. Johns a abusé de son travail comme directeur de la photographie pour procéder à des attouchements sur des hommes membres de l'équipe, et qu'il a pris des mesures de représailles contre ceux qui ont refusé ses avances. Le chef opérateur aurait ainsi "touché les parties génitales de plusieurs hommes" et "embrassé ou caressé leur cou, leurs épaules et leurs oreilles". Diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne CBS, et en France sur TF1, "Esprits Criminels" a tiré sa révérence en février dernier après 324 épisodes, minée par des audiences en déclin, trois ans après le départ retentissant de sa vedette, l'acteur Thomas Gibson, suite à une violente altercation avec l'un des producteurs. Son comportement était "fréquent" et "visible de tous", précise le texte qui accuse Disney et la chaîne américaine d'avoir aidé le directeur de la photographie à créer un environnement de travail "hostile" et "intimidant" sur le tournage et la production exécutive de l'avoir "protégé" et "toléré" ses agissements. "Nous avons coopéré avec le département chargé de faire respecter des pratiques de travail équitables dans l'Etat de Californie durant l'enquête et nous regrettons de ne pas avoir trouvé un accord satisfaisant". Gregory St. Johns a été écarté de la série après que le magazine spécialisé Variety a publié un article en 2018 sur ces accusations.

Mbappé lâche un indice fort sur son avenir — PSG
En attendant le retour sur les pelouses de l'attaquant parisien, le PSG se prépare pour la saison prochaine. L'interview est à retrouver en intégralité sur le site Mirror sport.

Dans ce nouveau rebondissement, la Californie accuse donc les entreprises Disney et CBS d'avoir fermé les yeux sur un harcèlement sexuel long de 14 ans. Le département californien cherche aujourd'hui à obtenir des dommages et intérêts pour les victimes présumées.

Harcèlement sexuel : la série