Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Billets annulés: une association de consommateurs assigne 20 compagnies aériennes

Billets annulés: une association de consommateurs assigne 20 compagnies aériennes

22 Mai 2020

"Ce faisant, l'UFC-Que Choisir n'a d'autre choix que de porter le combat devant les tribunaux".

L'UFC-Que choisir assigne 20 compagnies aériennes pour mauvaises pratiques et aux annonces en trompe l'œil sur les remboursements de vols annulés pendant l'épidémie de coronavirus.

En effet, la législation européenne prévoit qu'en cas d'annulation de vol, la compagnie doit proposer au voyageur soit un nouvel itinéraire, soit un remboursement.

Parmi les compagnies visées, des low cost comme Ryanair, Transavia, Vueling ou Norwegian, mais aussi de plus grandes compagnies comme Air France, son partenaire KLM, Lufthansa, Turkish Airlines ou Emirates.

Dieselgate : les deux principaux dirigeants de Volkswagen évitent un procès
En Allemagne, le constructeur a payé trois amendes totalisant 2,3 milliards d'euros (3,5 millions de dollars). Herbert Diess, actuel PDG du groupe, était alors directeur de la marque VW.

Selon l'organisation, les compagnies font "obstacle" au droit au remboursement des passagers aériens, et ne suivent les rappels de la Commission européenne sur le droit de choisir entre remboursement et avoir pour les passagers aux vols annulés.

Certains pays européens avaient appelé à suspendre cette obligation, afin de ne pas fragiliser davantage des compagnies déjà durement frappées par la crise du coronavirus, mais la Commission européenne a bien rappelé, la semaine dernière, les règles du jeu: un vol annulé = vol remboursé.

Dans un communiqué, l'UFC affirme que certaines compagnies font croire aux consommateurs que la situation particulière de pandémie leur permettrait de ne proposer qu'un bon d'achat. D'autres compagnies ont, certes, accepter de rembourser les passagers, mais la date de paiement était indéterminée voire même prévue après la fin de la crise sanitaire. Confrontées à des "contraintes de liquidité sans précédent" selon A4E, principale association européenne de secteur, plusieurs compagnies ont proposé à leurs clients des avoirs valables sur plusieurs mois, plutôt qu'un remboursement pur et simple des billets. "Les passagers n'ont pas vocation à être les financiers des compagnies aériennes, il y a des banques pour cela", a fait valoir Raphaël Bartlomé, responsable du service juridique d'UFC-Que choisir. D'après elle, les billets non utilisés représentent 9,2 milliards d'euros jusqu'à la fin mai. "Tout ça va se nouer au fil des jours qui viennent", a réagi ce mardi matin le secrétaire d'État chargé des Transports sur BFMTV. "Peut-être que, pour l'avenir, il faudra créer un fonds de compensation des voyageurs directement porté par une entité européenne pour protéger les passagers européens ", a-t-il estimé.

Billets annulés: une association de consommateurs assigne 20 compagnies aériennes