Vendredi, 29 Mai 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vers un gel définitif de la contribution américaine — OMS

Vers un gel définitif de la contribution américaine — OMS

20 Mai 2020

Le président américain Donald Trump a encore haussé le ton mercredi face à la Chine.

Le président Donald Trump a intensifié ses menaces contre l'Organisation mondiale de la santé à propos de sa gestion de la pandémie de coronavirus, affirmant qu'il couperait définitivement le financement américain s'il ne procédait pas à des réformes radicales. Il a ajouté que les États-Unis rendraient permanent son gel du financement à l'OMS si cette dernière ne s'engage pas à des améliorations majeures dans les 30 prochains jours.

Dans une lettre adressée au directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qu'il a partagée sur Twitter, le président américain prévient qu'il pourrait aussi remettre en cause l'adhésion des États-Unis à l'OMS.

Il rappelle que le Règlement International Sanitaire, traité signé par les membres de l'Organisation, leur impose de rapporter tout cas d'urgence sanitaire dans les 24h après son apparition, chose que la Chine n'aurait fait que le 31 décembre 2019.

Les pays membres avaient décidé, lundi, de reporter les débats sur la participation de Taïwan comme observateur, réclamée par les États-Unis et une quinzaine d'autres pays.

Voici le calendrier de reprise envisagé par l’UEFA — Ligue des champions
Une fois la C1 terminée, les joueurs partiraient en vacances en septembre, avant de démarrer la saison 2020-2021. Le quotidien italien précise toutefois qu'il s'agit simplement d'une hypothèse, et que rien n'est encore acté.

Lors de l'ouverture de l'Assemblée annuelle de l'OMS lundi 18 mai, son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus avait déjà annoncé que l'agence lancerait une "enquête indépendante" sur la réponse à la pandémie de coronavirus "le plus tôt possible", "au moment approprié". Après avoir bénéficié d'un statut d'observateur, l'île a été exclue de l'OMS en 2016, année de l'arrivée au pouvoir de la présidente Tsai Ing-wen qui refuse de reconnaître le principe de l'unité de l'île et de la Chine continentale au sein d'un même pays.

Donald Trump avait également accusé lundi l'OMS d'être une "marionnette de la Chine ".

"Alors que l'OMS "?dépend à 80?% des contributions volontaires?" des pays, "?est-il décent d'exiger tellement d'elle et de payer de manière aussi arbitraire?", a notamment lancé la présidente suisse, Simonetta Sommaruga.

M. Zhao a exhorté Washington à " cesser de rejeter la faute " sur son pays et à se concentrer plutôt sur l'endiguement du virus sur son territoire, où plus de 1,5 million de personnes ont été contaminées. "Appelant à un "?effort multilatéral énorme?" face à cette "?tragédie?", il a dit espérer "?que la recherche d'un vaccin pourra en être le point de départ?".

Donald Trump s'est réjoui des avancées de la jeune société dans laquelle le gouvernement américain a investi près d'un demi-milliard de dollars.

Vers un gel définitif de la contribution américaine — OMS