Vendredi, 5 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Uber supprime 3.000 emplois supplémentaires - Édition digitale de Mons

Uber supprime 3.000 emplois supplémentaires - Édition digitale de Mons

20 Mai 2020

Uber, qui avait déjà annoncé la suppression de 3.700 emplois début mai en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus sur son activité, va licencier 3.000 salariés supplémentaires, a annoncé lundi son PDG. Le groupe, touché de plein fouet par les mesures de restrictions limitant les déplacements pour endiguer la pandémie, se sépare ainsi en quelques semaines d'environ un quart de ses effectifs au total. Une quarantaine de ses bureaux dans le monde, sur plusieurs centaines au total, vont en outre être fermés. Après avoir vu son activité baisser de 80%, Uber a ainsi pris la décision de se séparer de 6 700 de ses salariés en moins de deux semaines, soit près d'un quart de ses effectifs.

La société va notamment réduire la voilure de son laboratoire dédié à l'intelligence artificielle et son incubateur de projets.

Uber prévoit également de se concentrer sur son cœur de métier, le transport de passagers et la livraison de nourriture avec Uber Eats, en abandonnant plusieurs projets considérés comme " non essentiels ". L'entreprise fait également face aux nombreuses critiques visant sa manière de licencier le personnel: la direction du service clientèle aurait organisé une téléconférence avec des milliers de salariés leur annonçant en même temps la mauvaise nouvelle. Uber Works, le nouveau service de mise en relation entre employeurs et travailleurs, pourrait tout simplement disparaitre. Interrogé par l'Agence France-presse, Uber n'a pas souhaité faire de commentaires sur ce sujet.

L’Algérie gagne son bras de fer contre Air France — Reprise des vols
Depuis le 11 mai, le port du masque est obligatoire sur les vols opérés par Air France . En date du 19 mai 2020, le programme de vols est à jour jusqu'au 30 juin 2020.

Tous les projets ne sont pas complètement remisés au placard cependant: Uber a récemment approché le service de livraison de repas à domicile Grubhub pour discuter d'un éventuel rachat.

Lors de la présentation des résultats du premier trimestre, le directeur général avait affirmé que l'objectif premier de l'entreprise restait d'atteindre le plus rapidement possible la rentabilité, un but qu'il espérait atteindre initialement d'ici la fin de l'année.

Uber supprime 3.000 emplois supplémentaires - Édition digitale de Mons