Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vaccin anti-coronavirus : un laboratoire américain annonce une bonne nouvelle

Vaccin anti-coronavirus : un laboratoire américain annonce une bonne nouvelle

19 Mai 2020

Baptisé mRNA-1273, ce vaccin a permis aux huit personnes testées, de présenter une réponse immunitaire de la même puissance que celle causée par une infection naturelle.

Les résultats complets de l'essai de phase 1, sur 45 participants, ne sont pas encore connus.

Partie parmi les premières dans la course mondiale au vaccin contre le nouveau coronavirus, la société biotechnologique américaine Moderna, financée par Washington, a annoncé lundi des résultats très préliminaires mais encourageants pour son vaccin expérimental chez huit volontaires, avant des essais à grande échelle prévus en juillet.

La première étape des essais cliniques d'un projet de vaccin contre le coronavirus, lancés aux États-Unis en avril, s'est terminée avec succès, a annoncé lundi 18 mai le laboratoire américain Moderna.

On voit bien que la nomination de Moncef Slaoui par le Président Américain, Donald Trump, à la tête du " commando " pour le vaccin anti COVID-19 n'est pas le fruit du hasard.

Les essais de vaccins, menés par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases du gouvernement américain, ont démontré, que le vaccin a conduit à la production d'anticorps qui peuvent neutraliser le coronavirus.

L'UEFA reporte une réunion à cause de doutes sur des villes hôtes
L'instance européenne avait annoncé le 17 mars le report d'un an de l'Euro 2020 , en raison de la pandémie de coronavirus. L'UEFA a décidé de repousser son prochain comité exécutif prévu le 27 mai prochain.

" Il est très difficile d'être certain des résultats à partir d'un communiqué de presse", ajoute-t-il, en soulignant que seuls les résultats de la future phase 3 permettront de trancher sur l'efficacité. L'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux a donné à Moderna son feu vert pour la deuxième phase au début du mois.

La société fondée il y a neuf ans et basée à Cambridge près de Boston n'a jusqu'à présent jamais reçu d'homologation pour un médicament ou un vaccin.

Les grands laboratoires, ainsi que Moderna, ont dit qu'ils commenceraient à produire des millions de doses sans attendre le résultat des essais cliniques, une prise de risque inédite et largement financée par les Etats et de grandes organisations non gouvernementales. Pour l'heure, trois groupes de 15 patients ont reçu trois doses différentes du vaccin en une ou deux fois.

" Plus la dose est faible, plus on peut protéger un grand nombre de gens", a dit le président de Moderna.

Moderna a annoncé récemment un partenariat avec le géant Lonza pour fabriquer jusqu'à un milliard de doses par an.

Moderna a affirmé que des tests supplémentaires sur des souris vaccinées puis infectées ont révélé que le vaccin pouvait empêcher le virus de se répliquer dans leurs poumons et que les animaux avaient des niveaux d'anticorps neutralisants comparables à ceux des personnes vaccinées.

Vaccin anti-coronavirus : un laboratoire américain annonce une bonne nouvelle