Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Des poupées sexuelles en tribunes? Un club sud-coréen s'excuse — Foot

Des poupées sexuelles en tribunes? Un club sud-coréen s'excuse — Foot

19 Mai 2020

Remplacer les supporters par des poupées ... sexuelles. Il indique avoir été rassuré à plusieurs reprises par Dalkom, la société qui fabriquait les mannequins, qu'il ne s'agissait pas de produits sexuels.

Pour pallier l'absence de supporters en tribunes durant la crise sanitaire liée au coronavirus, le FC Séoul croyait avoir trouvé une solution originale: combler le vide avec des poupées gonflables.

Même si ces poupées réalistes spécialement conçues pour le plaisir masculin étaient habillées, l'initiative du club de la capitale a fait grand bruit en Corée du Sud.

Lors du match de championnat contre le Gwangju FC (1-0), dimanche, le club sud-coréen avait pris soin de placer dans les travées de son stade des dizaines de " mannequins", tous d'allure féminine. "Nous nous sommes assurés dès le début qu'elles n'avaient aucun rapport avec des sextoys", affirme le club.

Chelsea : L'international anglais Hudson-Odoi accusé de viol par une femme
Hudson-Odoi avait été testé positif au coronavirus début mars, mais a vaincu la maladie à la fin du mois. Arrêté ce weekend pour une dispute avec sa femme, le jeune espoir anglais a été placé en garde à vue.

Les poupées, représentant majoritairement des femmes, portaient un masque de protection et étaient éloignées les unes des autres selon les règles de distanciation visant à limiter la propagation du Covid-19.

Selon le FC Séoul, le fournisseur de poupées les avait auparavant mises à la disposition de l'entreprise distribuant des articles sexuels, ce qui expliquerait les publicités inconvenantes.

Le Championnat sud-coréen a repris le 8 mai à huis clos après plus deux mois d'arrêt à la suite de la pandémie de Covid-19.

Contactées par l'AFP, les deux compagnies n'étaient pas immédiatement disponibles pour confirmer ou infirmer ces propos.

Des poupées sexuelles en tribunes? Un club sud-coréen s'excuse — Foot