Samedi, 15 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Air Canada : Coronavirus-Air Canada va réduire jusqu'à 60% de ses effectifs

Air Canada : Coronavirus-Air Canada va réduire jusqu'à 60% de ses effectifs

19 Mai 2020

Air Canada a annoncé qu'elle pourrait supprimer jusqu'à 20 000 emplois pour faire face à la crise du coronavirus et ces licenciements pourraient débuter dès le mois de juin prochain.

Air Canada a annoncé vendredi le licenciement de plus de la moitié de ses effectifs en raison de l'effondrement de son activité consécutif à la pandémie du coronavirus.

La première compagnie aérienne canadienne, qui compte environ 38 000 employés, discute avec les syndicats pour implémenter ce plan de réduction des effectifs, explique-t-elle.

Bien que le trafic devrait reprendre quelque peu avant la fin de l'année, le PDG d'Air Canada, Calin Rovinescu, a déclaré la semaine dernière que la reprise sera lente, avec au moins trois ans de revenus inférieurs à la moyenne.

La décision de remercier autant d'employés s'inscrit dans ce qu'Air Canada doit faire pour se sortir de la crise et commencer à reconstruire l'entreprise, a indiqué son vice-président, Craig Landry.

Ubisoft porte plainte contre Apple et Google
Pour l'instant, Alibaba , Google et Apple n'ont pas répondu aux demandes de précision de Bloomberg . Des compétitions professionnelles de e-sport se déroulent sur ce titre.

Air Canada se sent de plus en plus mal. La compagnie aérienne s'apprête à mettre à pied plus de la moitié de ses employés en raison de la crise sanitaire.

"Air Canada " a été contrainte à réduire 95% de ses activités et à clouer au sol 225 de ses appareils après la fermeture des frontières à cause de la propagation de la pandémie de la Covid-19 dans le monde.

Le programme de subventions, qui a permis à des employés - dont 6 800 agents de bord - d'être réembauchés le mois dernier, couvre 75 % du salaire horaire normal d'un travailleur ou jusqu'à 847 $ par semaine.

Pour minimiser le nombre de licenciements, Air Canada demandera aux agents de bord de réduire leurs heures, de prendre un congé pouvant aller jusqu'à deux ans ou de démissionner tout en conservant des privilèges de voyage, selon une note interne transmise aux membres du Syndicat Canadien de la Fonction Publique (SCFP) jeudi soir et dont La Presse Canadienne a obtenu copie. La grande majorité de ces employés sont cependant restés chez eux, étant donné que les opérations sont pratiquement au point mort.

Air Canada : Coronavirus-Air Canada va réduire jusqu'à 60% de ses effectifs